Forums de NintenDomaine - Forums de Planète Zebes

LIEUX

[ Index ]
[ Planète Zebes | Planète SR388 | Planète Tallon IV | Planète Ether | Station BSL | Station de Ceres | Frégate des pirates | Vaisseau-mère des Pirates | Cluster Alimbic | Colonie K-2L | Norion | Bryyo | Elysia | Planète des Pirates | V.F.G. Valhalla | V.F.G. Olympus | Phaaze ]


BRYYO

Bryyo est une planète du système solaire de la Fédération Galactique visitée par Samus lors de sa dernière épopée pour lutter contre le Phazon. Cette planète est très particulière, car elle est à la fois vivante et morte : vivante car il y a toujours là une faune et flore bien présente, et morte car la planète ne connaît plus de rotation .Les différentes régions sont toutes figées dans un seul et même climat. Bryyo est également la planète mère d'une grande civilisation qui a depuis sombré : le peuple Reptilicus. Bien entendu, ce n'est pas un hasard si Samus s'y est rendue : un des Léviathans de Samus Sombre s'y était écrasé, et les pirates comptaient bien faire de Bryyo un nouveau QG qui par la même occasion mettrait un pied dans le territoire de la FG.

Rédigé par Virjule (avec de petits morceaux par Bidoman)

L’histoire :

    Tout commence à des temps où le peuple Reptilicus (appelé aussi Bryyorien) commençait à prendre de l'importance. A cette époque, Bryyo était encore une planète fertile et splendide, à l'image de Tallon IV. Les Reptilicus étaient dans un âge d'or, une époque où la paix régnait, et où ils venaient de lancer leur premier vaisseau dans l'espace.

    Très vite, en envoyant des vaisseaux partout dans la galaxie, ils découvrirent que d'autres peuples existaient ailleurs dont, bien évidemment, les Chozo, ainsi que les Luminoth. Les peuples ont fraternisé et se sont échangés leurs connaissances scientifiques et technologiques. Un monument assez imposant dans la partie gelée de Bryyo montre d'ailleurs l'empereur Chozo De'la tendre la main vers un empereur Reptilicus. Les seigneurs de la science (sortes de grands manitous qui avaient foi uniquement en les nouvelles technologies) n'ont pas tardé à exploiter ces nouvelles possibilités et connaissances, et on délaissa très vite les coutumes d'antan. Mais si beaucoup étaient heureux des avancées, les Anciens étaient déçus de cet abandon des traditions. Ce différend entre scientifiques et anciens marque le début d'une longue descente aux enfers.

    Bien que les Chozo aient conseillé aux Reptilicus savants de trouver un équilibre entre traditions et technologies, ces derniers n'ont pas écouté ceux qui ont pourtant fait progresser leurs recherches. Les seigneurs de la science ont continué leur train-train, jusqu'au jour où leur supérieur fit l'affront de remettre en cause publiquement les traditions des anciens. Cet affront marque le début d'une lutte sans merci entre anciens et scientifiques. Au début, les conflits étaient mineurs mais ils se sont très vite envenimés jusqu'à basculer dans l'anarchie totale. Dès lors, les scientifiques ont lancé des recherches dans le domaine guerrier afin de combattre les anciens, qui proféraient des malédictions contre leurs ennemis et utilisaient leurs sorts pour combattre. C'est à cette époque notamment que les scientifiques créèrent une des fiertés bryyoriennes (et ce malgré l'époque où ils naquirent) : les Mogenars, énormes golems de pierre animés et à la force titanesque.

    La guerre continuait, était permanente et violente, et elle finit par causer du tort à la planète elle-même : les ressources s'épuisaient, les résidus toxiques polluaient la planète et certaines zones ont commencé à se désertifier.

    Même si le désastre commençait à avoir des conséquences écologiques, la guerre ne cessa point et les différents partis emportaient la guerre avec eux à chaque fois qu'ils changeaient de terrain.

    Le même désastre engendra des difficultés aux Reptilicus des 2 côtés : les seigneurs de la science avaient de plus en plus de mal à trouver les ressources pour faire fonctionner leurs machines de guerre au point d'être vaincu à plusieurs endroits par les anciens, les autres scientifiques s'exilant dans des lieux hostiles. Quant aux anciens, si ils étaient heureux de leur victoire, la situation catastrophique de Bryyo les rattrapa assez vite.

    Rassemblés en petit nombre dans des sanctuaires, les seigneurs de la science firent l'état des lieux : la guerre avait causé des dégâts désastreux : Bryyo était en péril et la civilisation avait sombré dans l'anarchie. Dès lors, ils changèrent leur objectif : il ne fallait plus combattre les Anciens, bien que ceux-ci cherchaient encore les derniers seigneurs, mais il fallait préserver la planète.

    Au plus vite, les quelques seigneurs restants construisirent des machines visant à épurer aussi bien les eaux que l'air. Leur plan fonctionna et Bryyo redevint une planète saine... Cependant, une chose avait changé pour de bon : Bryyo ne tournait plus sur elle-même, et tandis qu'une face était soumise éternellement aux rayons du soleil, l'autre face était soumises aux neiges éternelles. Par la même occasion, les machines d'épuration, aériennes ou terrestres, furent bien évidemment remarquée par les Anciens, qui, craignant une nouvelle attaque des seigneurs, envoyèrent des guerriers vers la dernière base mise à découverte par les récentes activités des scientifiques.

    Protégés par des nouveaux sorts, les guerriers débusquèrent un à un les derniers seigneurs et les mirent à mort. Seul un seigneur survécut au carnage... S'adaptant aux nouvelles conditions de vie, ce seigneur suivit les conseils autrefois proposés par les Chozo, alliant la science et la magie. Il a alors construit les plus puissants Mogenars, qui utilisaient désormais la magie, pour garder sa demeure.

    Déterminé à protéger sa planète afin de se racheter, le dernier seigneur de la science, devenu un véritable mythe pour ce qui restait de la population, créa des sortilèges et des machines pour rendre vie aux environnements les plus hostiles et découvrit une source d'énergie jusque-là inconnue : le Carbugel. Une source d'énergie très puissante qu'il va dès lors utiliser... Pendant ce temps, les Anciens sombrèrent dans la barbarie : sans adversaires et désormais habitués à la guerre, les Anciens se retournèrent les uns contre les autres et délaissèrent peu à peu la magie pour le combat pur et simple.

    Un autre obstacle se dressa sur la route du dernier seigneur : la vieillesse et la mort, malgré ses talents en magie, le rattrapaient peu à peu... Il décida alors de trouver un successeur. Mais considéré comme un monstre, il ne trouva personne... jusqu'au jour où il secourut une Reptilicus dans le désert, qui justement, le recherchait. Cette dernière voulait en effet lui faire part de ses visions : elle vit, dans ses rêves, un cataclysme venir des cieux... Une fois de plus poussé par la nécessité, le seigneur se basa sur les visions de la jeune prophétesse pour améliorer les procédés de décontamination et de protection de la planète.

    Mais alors que le seigneur allait terminer ses travaux, un accident mis fin à tous les espoirs du vieux seigneur et de la prophétesse. Leur stock de Carbugel avait explosé par accident, créant un énorme nuage qui indiqua aux Anciens restants l'emplacement de la demeure du seigneur. Les Mogenars du seigneur ne pouvant être alimentés, il n'avait aucun moyen pour se défendre. Il fit cependant une dernière chose : il raconta son histoire à la prophétesse qui fuie de sa demeure pour graver ses mots dans la pierre un peu partout, en faisant par la même occasion le voeu à ceux qui liraient de sauver Bryyo du fléau prédit par la prophétesse... Et ce sont ces mots gravés qui constituent la dernière trace de l'histoire de Bryyo, le Phazon ayant corrompu une bonne partie de la population, qui n'était même plus une vraie civilisation...

    Revenons à l’époque de la Fédération, de Samus et de l’attaque des Léviathans. Rundas fut envoyé en mission sur Bryyo pour détruire la graine du Léviathan qui avait souillé une fois de plus Bryyo. Cependant, il fut corrompu pour de bon par le Phazon... Samus vint alors environ 2 semaines plus tard sur la même planète, croisa des Reptilicus tués par Rundas, ainsi que ce dernier, qui mourra empalé sur ses propres pics de glace après un long combat.

    La graine était protégée par un champ de force construit par les pirates. Heureusement, Samus put trouver les 2 générateurs principaux du champ de force, réussit à entrer dans la graine et faire face à la créature corrompue par le noyau pour sa défense : le Mogenar, qui devait probablement être un de ceux construits par le dernier seigneur de la science.

    Ainsi, après avoir vaincu le Mogenar et détruit le noyau, Samus s'en alla de Bryyo, désormais sauve du fléau venu des étoiles.

L’environnement :

    Comme dit plus haut, Bryyo est une planète toute particulière. En effet, elle ne tourne plus sur elle-même, ce qui fait qu'une partie est exposée perpétuellement au soleil, tandis que l'autre est dans l'obscurité et le froid éternel.

    Si on ne voit pas bien cette distinction au premier abord, un peu de réflexion et on remarquera facilement les effets d'un tel climat. Regardons par exemple les arbres : ceux-ci sont comme d'énormes cactus qui semblent se nourrir des rares pluies qui tombent. Qui plus est, la partie au soleil de Bryyo n'a strictement aucune zone réellement aquatique. Il faut aller jusqu'au Bryyo glace, en théorie de l'autre côté de la planète, pour trouver de l'eau, et encore, sous forme de neige ... Bref, la face ensoleillée de Bryyo, celle que visite Samus a bel et bien subi les conséquences de l'arrêt de la rotation planétaire.

    Toutefois, il semblerait que la faune et la flore aient su s'adapter à ces nouvelles conditions climatiques. Et même les Reptilicus, qui, rappelons le, sont des sortes de lézards géants à 4 bras, que l'on trouve assez souvent sur sa route.

    On retrouve, comme sur d'autres planètes, une foule de petites bêtes et d'insectoïdes, dont les sauteurs, des gros insectes qui ont une sorte de graine sur leur dos et qui attaquent leurs ennemis à l'aide d'acide qu'ils crachent ou bien avec leurs pattes acérées.

    Plus conséquents, les loups éclairs semblent être des bêtes domestiquées par les Reptilicus. En effet, il arrive de voir au même endroit les 2 créatures, qui ne se battent pas entre elles et qui ont même une caractéristique commune : la possibilité de se téléporter sur de courtes distances. Le loup éclair est une grosse créature quadrupède très résistante et également très forte, capable de cracher du Carbugel pour brûler son adversaire.

    La plus grosse créature naturelle (n'oublions pas les Mogenars) que l'on peut rencontrer sur Bryyo reste tout de même le Korakk, énorme insectoïde qui attrape ses proies avec sa langue telle une grenouille, et dont le seul point faible réside dans son ventre. Cette énorme bête est d'ailleurs très prisée des pirates, qui s'en servent tel un cheval.

    Pour revenir aux mogenars, on trouvera régulièrement des « petits » mogenars, qui sont en réalité des golems ouvriers qui s'activent au moyen d'une forte dose d'énergie, le plus souvent par explosions. Ceux-ci servent généralement à dégager un passage ou à en ouvrir d'autres. La taille des ouvriers est assez variable.

    Les mogenars servent également de temps en temps à représenter des Reptilicus célèbres, le plus souvent via un buste. Mais dans le Bryyo glace, on peut voir une statue complète. Il y a cependant une différence entre les créatures et leurs créateurs : les Reptilicus ont 4 bras, et seuls 2 sont représentés sur les golems. On peut voir tout de même apercevoir ici et là ce qui représente la queue.

    On peut apercevoir parfois quelques espèces similaires à celles qu'on connaît de Tallon IV, comme des hépixors et des chauves-souris hurleuses, quoique leur morphologie diffère assez des rhinolophes.

Les zones :

    On dénombre 3 grandes zones sur cette planète et une région plus petite (si on fait abstraction de la graine) : la piste falaise (la première où Samus se posera), la piste jungle, la piste ardente et la zone glacée de Bryyo.

    La première zone est un ensemble de ruines, de vieux mogenars et de vieux mécanismes abandonnés, le tout squatté par quelques Reptilicus belliqueux. C’est une zone où s’est écrasé par exemple un vaisseau de la FG que Samus a dû fouiller pour poursuivre sa route. Cette zone comporte des infrastructures de la Fédération mais aussi des installations pirates.

    La deuxième est une jungle, comme son nom l'indique ... À la différence qu'il ne s'agit pas d'une jungle comme nous l'entendons : les plantes y sont souvent en forme de cactus, de fougères ou de plantes grimpantes, mais Samus n’y progresse pas à la machette ! Cette zone est gardée par des pirates qui y ont installé des protections autour d'un des 2 générateurs du bouclier de la graine. C'est là, entre autres, qu'on y affrontera le Korakk.

    Le Bryyo ardent, enfin, n'est pas une sorte de Norfair proprement dit. Du moins, ça y ressemble ! En fait, ici, ce n'est pas de la lave que l'on trouve, mais du Carbugel. Il s'agit d'un liquide hautement instable qui brûle très facilement (une explosion suffit à en enflammer un moment) et qui a la curieuse propriété de pouvoir être gelé. C'est un liquide également corrosif, donc, mieux vaut ne pas s'y jeter ! Le Bryyo ardent est constitué d'une succession d'installations Reptilicus pour pomper le Carbugel. On trouve justement quelques Reptilicus, accompagnés d'autres créatures diverses qui vivent du Carbugel ... Certaines vivent même dedans ! Bien évidemment, les pirates y ont laissé quelques-unes de leurs installations : ils ont par exemple profité du Carbugel pour alimenter un des générateurs du bouclier. Fort heureusement pour nous, Samus arrivera à temps pour détruire d'autres installations naissantes, comme des canons anti-aériens destinés à protéger le générateur.

    A part ces 3 grandes zones, on peut également en visiter 2 autres : une cachée (le Bryyo glacé), et la graine.

    Le Bryyo glacé est mystérieux et éloigné du reste de la zone habitable. C’est une région que l’on atteint uniquement par un portail de téléportation depuis la piste ardente. Il est intéressant de constater qu’on n’y rencontre aucune forme de vie et que les communications (par exemple celle avec l’unité Aurora qui aide Samus) ne passent pas. Pourtant, les infrastructures Reptilicus sont présentes et bien présentes, comme nous l’avons déjà vu avec la statue colossale d’un Chozo et d’un Reptilicus se rencontrant.

    Quant à la graine de Bryyo… La seule manière qui permet d'y parvenir est de désactiver les deux générateurs du bouclier. Pourquoi parler de la graine ? Tout simplement pour vous parler du monstre qui s'y cache à l'intérieur !

    Il s'agit en fait du plus gros Mogenar guerrier de Bryyo, probablement construit par le dernier seigneur de la science. Pour ce qui est de la manière dont il est arrivé là, ne me le demandez pas : je n'en sais strictement rien ! :D

    Quoi qu'il en soit, le Mogenar est un donc un énorme golem de guerre à la pointe de la technologie Reptilicus : il combine en effet technologie et magie. Il tire sa force de 4 orbes qu'il peut changer de place à sa guise par magie. Pour le vaincre, il faut détruire ces 4 orbes. Etant bien entendu corrompu, le Mogenar est quelque peu arrangé au Phazon. Après avoir détruit l'enveloppe d'une orbe, il faudra en effet la surcharger de Phazon pour la détruire ! Détruire les 4 orbes est la seule manière d'arrêter le Mogenar. Si ce dernier se déplace assez lentement, il peut tout de même faire d'assez grands sauts pour sa taille et lancer des charges meurtrières. Un monstre donc dangereux, mais surtout difficile de mettre à mal.

Quelques petits détails intéressants...

    J'ai rajouté cette dernière partie à cet article, car il me semble utile d'en parler ! En effet, il n’y a finalement pas grand-chose à visiter de Bryyo. Comprenez par là qu'on n'égale pas la superficie de ce qu'on peut voir de Tallon IV !

    Il y a quelques petits détails amusants à remarquer quand on se promène sur Bryyo. Entre autres, on peut voir depuis certaines falaises de curieuses grandes chaînes monter jusqu'à des mini-planètes, qui depuis l'espace, sont dans une espèce de "chaîne" qui rassemble plusieurs petites planètes... Que sont donc ces mini-planètes attachées à Bryyo par d'énormes chaînes ?

    Ces mini-planètes enchaînées sont probablement les machines utilisées par le dernier seigneur de la science pour épurer l'atmosphère de Bryyo. Il ne faut pas oublier qu'un des scans parle de "machines envoyées dans les cieux" et qu'un peu plus loin, on dit que ces machines permettent aux anciens de repérer le seigneur... Ce n'est qu'une hypothèse, bien entendu, mais c'est une piste intéressante à exploiter.

    Autre point : la présence de la Fédération sur Bryyo en de nombreux points. Même si ça peut paraître un peu illogique de prime abord, il semble que la Fédération soit sur Bryyo pour le Carbugel. Le Carbugel ne serait pas exclusif à Bryyo, et la planète serait donc un excellent "réservoir" pour la Fédération. D'autant que Bryyo, selon un scan, n'a été découverte que récemment par une petite frégate qui passait par là. Et le Carbugel, privilégié pour alimenter les vaisseaux (celui de Samus tourne grâce à ça !), est rare et chaque convoi envoyé dans l'espace suscite des attaques pour voler le précieux carburant. C'est pourquoi on retrouve une station de pompage de la FG sur cette planète, ainsi que des installations permettant de recevoir des vaisseaux.

    Bryyo est en bref une planète assez particulière qui a son charme. On y découvre un environnement particulier, une civilisation qui est encore présente théoriquement mais qui a depuis sombré suite à un conflit entre science et tradition, et également de superbes monuments : les mogenars. On peut d'ailleurs en affronter un très gros dans la graine de Bryyo ! Un affrontement qui vaut le détour.

Virjule

<<< Retour

Metroid: Samus Returns
Japon :
15 septembre 2017
Amérique :
15 septembre 2017
Europe :
15 septembre 2017



Les bugs vous ont beaucoup gênés ?

Oui, c'était affreux ! Moi qui voulait relire toutes les fanfics...

Boarf, j'avais essayé de cliquer sur une news mais ça m'interessait pas en fait. Donc non.

Des bugs ? Quels bugs ?

Ce qui me gène c'est la nullité du remake de Crash Bandicoot

Webmaster : Bidoman
Programmation : Akin / Bidoman - Design : Schlaq
Réalisation : la NDM-Team - © Planète Zebes - NintenDomaine 2003 ~ 2018