Forums de NintenDomaine - Forums de Planète Zebes

LIEUX

[ Index ]
[ Planète Zebes | Planète SR388 | Planète Tallon IV | Planète Ether | Station BSL | Station de Ceres | Frégate des pirates | Vaisseau-mère des Pirates | Cluster Alimbic | Colonie K-2L | Norion | Bryyo | Elysia | Planète des Pirates | V.F.G. Valhalla | V.F.G. Olympus | Phaaze ]


PLANETE DES PIRATES

La question est longtemps restée en suspens : où se trouve la planète natale des Pirates ? Zebes n’était qu’une planète volée aux Chozo et colonisée par la suite, mais la vraie planète natale restait inconnue. Désormais, même si on ne connaît pas son nom ni sa position exacte, on sait qu’elle existe !

Rédigé par Bidoman

L’histoire :

    Difficile de décrire précisément cette planète, car nous manquons d’informations. Le système solaire dont elle fait partie est inconnu, il se situe loin de tout (mais surtout loin du territoire de la Fédération). Impossible de savoir si cette planète compte des voisines autour de son Soleil…
    De même, cette planète n’a pas vraiment de nom ! Les Pirates n’emploient à priori aucun nom précis pour désigner leur fief dans leurs écrits. Quant à la Fédération, elle reste simple et l’appelle « Planète des Pirates » ! Peut-être a-t-elle un nom, mais on ne le saurait sans doute jamais.

    Une fois ces considérations étymologiques terminées, nous pouvons nous attaquer précisément à l’histoire de ce lieu. Concernant la naissance de la race des Pirates, aucune donnée : nous ne savons pas quand et comment ils sont apparus. Nous ne disposons que de données sur la crise liée au Phazon.

    Replaçons cette planète dans cette crise. Samus Sombre a survécu à sa défaite sur Ether et essaye lamentablement de résister avec les restes du minerai laissés sur la planète. Alors que la Fédération envoie un vaisseau sur place et récupère sa première cargaison de Phazon, le Colossus, fer de lance de la flotte pirate, suit les agissements des Marines de loin, tout en récupérant tout le Phazon restant ou presque. Et bien sûr, devinez ce qu’ils épongent en même temps… ?
    Oui, Samus Sombre se glisse dans le Colossus et reprend des forces rapidement. A partir de là, tout va très vite : elle décime l’équipage en quasi-totalité, et va corrompre les quelques survivants. Ce seront les premiers disciples que Samus Sombre aura à sa botte dans les rangs pirates, grâce au pouvoir du Phazon.

    L’attaque du Colossus est terminée, il est tombé aux griffes de Samus Sombre et des premiers pirates corrompus. Elle va alors se servir de ses nouveaux soldats pour se venger notamment de Samus (qui lui a mis une branlée sur Tallon IV et sur Ether, donc la méchante doit avoir sacrément les glandes, de toujours perdre) mais aussi pour propager une corruption au Phazon dans l’Univers.
    Elle décide dans un premier temps de laisser les pirates corrompus à leur sort, le temps de rejoindre Phaaze, la planète vivante composée uniquement de Phazon, pour aller… prendre une douche, peut-être :D Pendant ce temps, les Pirates, toujours plus tarés les uns que les autres, décident d’exécuter les disciples qui doutaient du retour de leur commandante…

    Samus Sombre revient, sur le dos d’un Léviathan, une énorme bête née des entrailles de Phaaze. Elle entraîna alors ses élèves dans le trou de ver ouvert par la bestiole, pour leur montrer Phaaze. Suivit une phase d’apprentissage, où Samus Sombre dota le Colossus d’armes au Phazon et permit aux Pirates de développer leur arsenal de manière spectaculaire. En échange, les Pirates, sur sa demande, améliorèrent les Léviathans en leur implantant des armes et des systèmes de commande, pour les transformer en terribles vaisseaux de guerre. Une fois la phase d’apprentissage terminée, il fut temps de passer à la pratique, et c’est là que la planète des Pirates revient sur le devant de la scène (oui, je ne l’avais pas oublié, n’ayez pas peur).

    Samus Sombre, pour montrer le pouvoir de destruction du Phazon, décide de lancer un Léviathan « de test » sur la planète des Pirates, pour la corrompre et la transformer… en une seconde Phaaze.
    Evidemment, les troupes sur place n’avaient rien à voir avec l’histoire, et tentèrent donc logiquement de repousser le Léviathan sorti de nulle part. En vain, car l’arme terrible s’écrasa inévitablement sur la planète. En très peu de temps, toutes les troupes pirates sur place furent corrompus : Samus Sombre possédait maintenant sa propre armée, une base à proximité du domaine de la Fédération (tout est relatif : cette planète était bien plus près que Phaaze !) et des armes terribles. Elle pouvait passer à l’action, en lançant de nouveaux Léviathans sur les planètes de la Fédération situées dans un système solaire à proximité.

    Bien entendu, Samus (la vraie) fut appelée à la rescousse, et après avoir débarrassé Norion, Bryyo et Elysia de leur Léviathan, elle fut chargée d’éliminer celui de la planète des Pirates, avant qu’il ne soit trop tard et que la planète ne se change en une source inépuisable de Phazon.
    Avant cela, notons que Gandrayda, une autre chasseuse de primes engagée par la Fédération, fut envoyée sur la planète des Pirates pour y faire un peu le ménage mais aussi pour récolter plus d’informations. Cependant, elle ne tarda pas à tomber elle aussi sous l’influence du Phazon, et intégra les rangs pirates, en tant que commandante. Elle mettait les soldats à l’épreuve, en se servant de ses dons de polymorphisme pour se glisser parmi eux et les tester, éliminant systématiquement les plus faibles…
    Samus eut donc inévitablement à l’affronter lors de son raid sur la planète, Gandrayda s’étant fait passer pour un Marine de la F.G. perdu sur cette terre hostile pour l’amadouer.

    Samus dut, pour permettre une attaque globale de la Fédération sur cette planète, désactiver un bouclier de protection planétaire. Une fois ceci fait, Samus, aidé d’escouades de Marines, put atteindre la graine de la planète, protégée par un certain ptérodactyle cybernétique… Oméga Ridley en personne, la forme améliorée de Meta Ridley, défait auparavant sur Norion et remis en état par les carrossiers pirates, avec quelques améliorations en bonus (un allume-cigares et une boîte à gants). Au terme du combat, Samus détruisit ce dernier Léviathan et empêcha donc la création d’une seconde Phaaze.

    Au terme de cette histoire, difficile de dire ce qu’il est advenu de cette planète. Les Marines de la Fédération sont restés sur place après l’assaut, et les troupes pirates se sont réfugiées dans les sous-sols, en petit nombre. Nul doute que la F.G. a poursuivi son nettoyage pour récupérer le contrôle de l’astre totalement, privant ainsi les Pirates de leur fief originel. Mais ne nous inquiétons pas pour eux, ils ont la peau dure et réussirons toujours à mettre des bâtons dans les roues de Samus.

    Dernière incursion de cette planète dans l’histoire de notre chasseuse : elle dut trouver un portail de téléportation menant à un Léviathan en orbite autour de cette planète. En effet, un Léviathan flottait là et la Fédération souhaitait s’en emparer pour ouvrir un trou de ver à destination de Phaaze. C’est pourquoi Samus dut trouver le portail de téléportation dans les installations pirates, se rendre dans le Léviathan et en prendre le contrôle.

L’environnement :

    Cette planète pirate est vraiment atypique, et premièrement par son aspect extérieur, d’un rouge sang mêlé de jaune orangé, rappelant inévitablement le feu de l’Enfer…
    Une fois au sol, les dangers sont multiples. L’environnement en lui-même est très hostile, puisque des pluies acides arrosent en permanence la surface, des pluies capables de détruire l’armure de Samus en une dizaine de secondes seulement. Même les pirates sont obligés de porter un bouclier les protégeant de ces pluies, sans quoi ils ne pourraient pas se balader à l’air libre.

    Le peu que vous pourrez voir de la surface de cette planète si vous y allez en vacances (drôle de choix, mais chacun ses goûts), ce sera un horizon bouché et noirâtre, un ciel oscillant entre le rouge et le gris et toujours ces fameuses pluies qui vous empêcheront d’aller ailleurs que dans les galeries creusées par les pirates.
    Justement, parlons-en, de ces galeries. Elles sont majoritaires sur cette planète, et permettent des déplacements à l’abri de la plupart des dangers (si on ne compte pas les Pirates eux-mêmes !). Très sophistiquées, les installations que vous pourrez trouver seront parfois des machines de forage pour extraire le Phazon, ou bien des installations de laboratoire, pour poursuivre encore une fois des expérimentations sur ces pauvres Métroïdes.
    Pour se déplacer entre les différentes zones, les Pirates ont conçu une sorte de train sur rail magnétique, qui se déplace à grande vitesse sous la surface.

    Reparlons un peu du bouclier planétaire. Toujours très prudents, les Pirates ont bien entendu truffé leur fief de pièges en tout genre et de protections, dont ce bouclier gigantesque qui protège toute la planète, empêchant une attaque massive ennemie. Pour autant, Samus arrive facilement à passer le bouclier avec son vaisseau, ce qui montre que les Pirates ne pensent pas forcément à tout !

    Concernant la faune et la flore sur cette planète, il est difficile de l’estimer, car la plupart des bestioles que vous rencontrerez seront des Pirates ou des Métroïdes, tous corrompus au Phazon. Les quelques autres bestioles seront de petits parasites insignifiants ou des robots (encore et toujours). Les autres animaux se feront très rares. Quant aux plantes, je n’en parle même pas, car il n’y en a, pour ainsi dire, aucune !

Les zones :

    Les zones sont au nombre de quatre sur cette planète hostile : le commandement pirate, les mines, les recherches et la graine. Des zones toujours plus dangereuses les unes que les autres…

Le commandement pirate :
    C’est la première zone que vous rencontrerez, la zone principale donnant sur les trois autres par le biais des trains dont j’ai déjà parlé. C’est une zone s’élevant sur deux niveaux et renfermant entre autre le générateur du bouclier planétaire, une zone particulièrement sensible et bien gardée. C’est également par le commandement que l’on peut accéder à la graine pirate, reliée au reste de l’installation par une ligne de train souterrain, qu’il vous faudra franchir à pied, à l’aide des troupes de la Fédération, en décimant un nombre incalculable de pirates. Sachez que c’est aussi ici que se cache le portail de téléportation menant au Léviathan en orbite.

Les mines pirates :
    La zone renfermant une majorité du Phazon. Les installations de forage utilisent l’énergie du rayon Nova pour fonctionner, et Samus devra donc s’en emparer pour mettre un terme à toutes ces activités. A noter la présence d’un drone récolteur de Phazon dans cette zone, une machine terrible qui vous causera bien des ennuis, surtout si vous ne parvenez pas à trouver comment le détruire.

Les recherches pirates :
    C’est bien entendu ici que l’on dissèque les Métroïdes, qu’on leur fait subir tout un tas de méchants traitements et qu’on les étudie en détail. Les recherches pirates sont un complexe grouillant d’installations de recherches, comme son nom l’indique. C’est aussi ici que l’on fabrique les boucliers protégeant des pluies acides. Une zone où vous pourrez donc voir des restes d’expériences peu attrayants…

La graine pirate :
    Comme je l’ai déjà dit, vous ne pourrez accéder à la graine que par une ligne de train souterrain, et non par l’extérieur comme sur les autres planètes. Une fois dans la graine, il faudra encore passer le gardien du noyau, qui n’est autre qu’Omega Ridley (le gardien, pas le noyau), plus en forme que jamais et corrompu par le Phazon jusqu’à la moelle. Plus terre à terre que d’habitude, il vous donnera tout de même du fil à retordre par quelques attaques aériennes dont il a le secret.

Bidoman

<<< Retour

Metroid: Samus Returns
Japon :
15 septembre 2017
Amérique :
15 septembre 2017
Europe :
15 septembre 2017



Les bugs vous ont beaucoup gênés ?

Oui, c'était affreux ! Moi qui voulait relire toutes les fanfics...

Boarf, j'avais essayé de cliquer sur une news mais ça m'interessait pas en fait. Donc non.

Des bugs ? Quels bugs ?

Ce qui me gène c'est la nullité du remake de Crash Bandicoot

Webmaster : Bidoman
Programmation : Akin / Bidoman - Design : Schlaq
Réalisation : la NDM-Team - © Planète Zebes - NintenDomaine 2003 ~ 2018