Forums de NintenDomaine - Forums de Planète Zebes

HISTORIQUE DE
PLANÈTE ZEBES

Depuis le temps que Planète Zebes existe, il est peut-être temps de revenir un peu en arrière pour se souvenir de comment tout ça est né, comment ça a évolué et où on en est maintenant. ce n'est pas super méga compliqué, mais c'est toujours plaisant, je pense, de se replonger dans le passé d'un site tel que Planète Zebes. Voici donc le petit historique du site sur lequel vous êtes.

Rédigé par Akin et Bidoman

AU PREMIER JOUR...

Par Akin

    Je serais un super gros comique, je dirais que Dieu créa la planète Zebes, mais c'est pas spécialement drôle, alors je ne le dirai pas. En fait, l'origine de ce site remonte à plusieurs années, je dirais 200X de l'histoire du cosmos... 2001 pour les terriens, quoi. A cette époque, je venais de créer NintenDomaine, qui était alors un site très peu rempli et mis à jour à l'ancienne, sans la moindre trace de programmation PHP (langage qui commençait tout juste à prendre son envol dans le web amateur) mais qui avait vraiment envie d'exister à sa façon. Seulement, ce n'est jamais vraiment facile de faire route seul, c'est pourquoi j'avais décidé de fonder un petit réseau de sites, en me faisant accompagner de deux sites tout jeunes que je venais de découvrir : Zelda-Boss et Perfect Dark Planet. Je me disais que ça serait rigolo si le réseau pouvait évoluer en traitant de jeux qui sont très peu représentés sur la toile, à commencer par Metroid.

    J'ai donc fait pas mal de recherches, j'ai constaté qu'il n'y avait pas de sites français traitant de la saga (ou alors juste de petites pages persos pas très bien faites) et que si je voulais vraiment mettre ma sauce là dedans, je devrais m'en charger seul. Malheureusement, je n'avais pas le temps, NintenDomaine était en pleine évolution, je devais rester concentré uniquement sur ce site là. J'avais pourtant toujours quelque part l'intention de créer un site qui s'appellerait Planète Zebes (sans les accents).

    Pourquoi Planète Zebes ? Parce que pour moi, la planète Zebes est vraiment l'emblème de la saga, c'est là que se déroulent le premier et le troisième épisode, c'est là que Samus a été élevée par les Chozos... c'est vraiment un endroit des plus importants. Et en plus de ça, c'est un nom assez méconnu, je veux dire : il faut vraiment connaître la saga pour savoir qu'un site nommé Planète Zebes parle de Metroid. C'est ce que je voulais. Faire un site complet qui appellerait les fans de la sagas et les curieux qui auraient vu ce nom là à tout hasard. Faire un site qui appelle tout le monde dès le départ ne m'intéressait pas.

    Mais il a fallu attendre encore quelques temps avant que le projet ne se concrétise. Fin 2002, j'était vraiment déterminé à ouvrir ce site, j'avais le matériel nécessaire (images et artworks) et les connaissances requises. Mais le webmaster de Zelda-Boss m'a dit que ce n'était pas intéressant de mettre un site tout jeune dans le réseau. Ca serait un peu facile, ça lui ferait de la pub gratos et lui enverrait des visiteurs pas franchement mérités. Il faut quand même signaler que Zelda-Boss faisait 1500 visiteurs par jour et qu'en conséquences, les liens hypertextes privilégiés n'étaient pas facile à grappiller ^^

    J'ai fini par découvrir un petit site tenu par un Québécois qui traitait de Metroid Prime, avec quelques images, une preview et un projet de gros dossier retraçant toute l'histoire de la saga. Je me disais que ça pourrait être bien : je n'aurais pas à m'occuper du site et ce gars là pourrait apporter les connaissances que je n'avais pas. Le projet était clair, le site s'appellerait Metroid Centre (à prononcer à l'anglaise "center") et serait un mini site raccroché à NintenDomaine. Malheureusement, il s'est trouvé que la preview qu'il avait rédigée était un plagiat d'un autre mini-site Metroid raccroché à GameCube Vision, l'un des éléphants du web de l'époque... Je discute avec le mec et je finis par apprendre qu'en fait c'était un copain à lui qui avait rédigé le truc, un copain en qui il avait confiance et avec qui il s'était disputé depuis à ce sujet... le genre d'excuse que sortent tous les auteurs de plagiats. Le projet est donc clos.

    Là je me dis que si Planète Zebes il y avait, je devais le faire moi-même, tout seul, sans demander de comptes à quiconque. Alors je trie tous mes artworks, je les organise en galeries, je fais des miniatures, je m'inscris sur trois sites à accès payants pour récupérer toutes les images que je peux trouver, j'écris les histoires, je choppe les crédits, je trouve des cartes, je demande à un ami de longue date, Wolf Dark, de m'aider à écrire quelques petites choses, à mon frère de me programmer en vitesse un système de news et hop ! Me voilà lancé dans les étapes finales précédant l'ouverture de Planète Zebes.

ET LA LUMIÈRE FUT !

Par Akin

Cliquez pour agrandir    Nous sommes le 8 mars 2003. Bien décidé à utiliser tout ce que j'ai choppé, je me mets à réaliser tout le para-texte de Planète Zebes : page d'accueil, pages de liens, pages d'informations légales (sur laquelle je note les dates de création du site qui me permettent d'être aujourd'hui aussi précis ^^), page équipe, page de news, index des sagas, quelques informations sur les personnages ou personnes importantes dans l'histoire, je retrouve mes bon vieux MIDIS tous pourris et quelques MP3 que j'ai depuis bien longtemps, je réalise un pauvre design tout pourri une bannière de pub et des micro-boutons, je mets tout ça en ligne sur un FTP que j'avais commandé sur Free, ce qui donna naissance à l'adresse http://planetezebes.free.fr et enfin, le 21 mars 2003, deux jours après la sortie de Metroid Prime en Europe, Planète Zebes voit le jour.

    Tout heureux, je fais une belle news sur NintenDomaine (que je n'ai pas gardé, elle a été supprimée depuis le temps), je mets le bouton du site dans le menu de droite de NintenDomaine, indépendant des images des sites du réseau, et voilà, Planète Zebes est né, il est 16h10 (ça aussi je l'avais noté ^^). J'ai toujours en mémoire le premier rapport de visites que j'ai eu : 200 tout rond. 200 personnes différentes avaient visité Planète Zebes le jour de son ouverture, j'étais tout fier. Bien sûr, dès le lendemain, ça avait commené à baisser jusqu'à se stabiliser autour de 50 pendant un bon moment. C'est qu'il était temps de bien le remplir.

    Mais là c'est le drame. Je ne me souviens pas de la date exacte, mais au cours de ces premiers mois, Free, a fermé le compte. La raison ? Les MP3 qui étaient hébergés. Ce n'étaient pas des MP3 illégaux, ils avaient été réalisés par des fans et étaient libres au téléchargement. Mais chez Free, on ne se prend pas la tête, dès qu'on voit un MP3, on ferme, on se protège. J'ai donc négocié la réouverture du compte en échange de la promesse de supprimer les MP3, ce que j'ai fait dès que j'ai de nouveau eu accès au FTP.

Cliquez pour agrandir    Malheureusement, avec Free, il y avait un gros problème : dès qu'une page utilisait l'extension .php elle devenait beaucoup plus longue à charger. J'ai donc procédé à un beau changement, j'ai basculé les pages sur le FTP de NintenDomaine, dans un répertoire "metroid" donnant naissance à l'adresse http://metroid.nintendomaine.com mais j'avais laissé les images et les fichiers volumineux sur le compte de Free pour ne pas encombrer le faible espace que j'avais à l'époque pour NintenDomaine. Nous sommes fin mai 2003, je profite de l'occasion pour faire un nouveau design réalisé à partir d'éléments repris sur des images de Metroid Fusion. J'apporte en même temps une petite nouveauté : les headers (images en haut de page) changent en fonction de la section dans laquelle on se trouve. C'était assez complexe à mettre en oeuvre tel que le site était monté, j'ai donc décidé de reprendre à zéro la programmation, ce qui me prit bien longtemps.

    Fin août 2003, Zelba-Boss ferme ses portes, le site Newrare traitant du développeur Rareware qui venait de se faire racheter par Microsoft ainsi que le site Perfect Dark Génération qui n'était plus mis à jour sortent du réseau, NintenDomaine se retrouve seul avec ses deux mini-sites : Planète Zebes et Nintendotaku. Il était temps de constater que Planète Zebes avait bien grandi, s'était bien étoffé, était fréquenté par à peu près 150 personnes chaque jour. Le nouveau réseau naquit donc avec ces trois sites.

LA ROUTINE

Par Akin

    Le travail sur Planète Zebes commença à devenir routinier. Des mises à jour, des améliorations, des informations... On tournait assez vite en rond. Les quelques personnes qui m'aidaient par moments n'étaient pas vraiment investies et quand il m'arrivait de parler de passer le site à quelqu'un d'autre, ça faisait râler beaucoup de monde. En Mai 2004, le site se paie un nom de domaine www.planetezebes.com qui demeure encore aujourd'hui l'adresse officielle du site, même si www.metroid.nintendomaine.net l'adresse hébergeur, fonctionne malgré tout et si j'ai dû créer une redirection http://metroid.nintendomaine.com pour être sûr que personne ne perde le site lors du changement. Ca en fait des adresses, hein ? Y'en a encore bien d'autres, mais c'est peut-être pas la peine de toutes les donner, hein ^^

    Ainsi, comme la routine s'implantait, j'avais envie de partir sur un projet de site F-Zero, et ce malgré le temps que me demandaient déjà NintenDomaine et Planète Zebes. Je pensais avoir le temps malgré le fait que je sois devenu étudiant au passage et que les heures passées sur mon ordinateur étaient comptées. Mais comme ça n'intéressait personne dans l'équipe tandis qu'un bon site sur Mario serait plus sympa, j'ai laissé tombé (je ne le regrette pas aujourd'hui ^^). Mais c'est là qu'arriva une date assez tragique dans le destin du réseau : novembre 2004, Nintendotaku est perdu. Le FTP est vide, impossible de récupérer les fichiers. Ca fait bien mal, surtout pour moi qui avais un beau projet de collaboration entre tous les sites.

    Du coup, j'ouvre une section Fan Fictions puis une section Fan Arts qui permettent aux frustrés comme moi de pouvoir livrer leurs histoires sur l'univers de Metroid. Mais comme moi je préfère Zelda, je décide à moitié sur un coup de tête de faire ce que j'avais toujours refusé de faire : ouvrir un site sur Zelda : Hyrule Story.

    Là c'est un peu le drame pour moi : ayant arrêté les études pour me lancer dans une activité professionnelle qui, je pensais, me laisserait suffisamment de temps pour m'occuper de tous ces sites, je me retrouve coincé. Trop de travail tue le travail, je finis pas ne plus savoir où j'en suis, ce que j'ai à faire, ce qu'il me reste à faire. Les mises à jour des sites du réseau deviennent rares et le projet de site Mario qui s'enlise n'a rien pour me remonter le moral. Je ne vois plus le temps passer, tout va trop vite, et il n'y a absolument rien à raconter sur cette année 2005 qui s'est écoulée sans crier gare. En décembre, je décide de fermer Hyrule Story espérant retrouver plus de temps pour le reste. Je me remets à fond dans la refonte de Nintendotaku, j'en profite pour améliorer la programmation de Planète Zebes qui change de design en passant sous les coups de Totowan et voilà la fin de mon règne qui arrive.

Cliquez pour agrandir    En mars 2006, Mario's Mythology ouvre, en mai, Nintendotaku revoit le jour et je file les clés de Planète Zebes à la seule personne qui ait réellement eu un intérêt pour Planète Zebes : Bidoman. Pour faire un beau départ, on avait décidé d'organiser un petit concours, mais devant l'échec de celui-ci, c'est affreusement déçu que je cède ma place après trois années passées à m'activer autant que j'ai pu sur ce site que j'ai adoré.

    Aujourd'hui, j'aimerais revivre cette expérience, lancer un site de cette façon, mais le web se remplit tellement vite que les webmasters se retrouvent souvent contraints et forcés d'aller très vite. Ce que j'ai adoré avec Planète Zebes, c'est de pouvoir avancer à mon rythme, en écoutant les attentes particulières des visiteurs, et en allant là où le vent me portait. Je sais que ça serait presque impossible pour moi de revivre cette expérience qui a été, je crois, celle que j'ai préféré sur le web (loin devant NintenDomaine qui me gonfle plus qu'autre chose ^^). Sur Internet, quand quelque chose n'est pas ordinaire, c'est quitte ou double, mais quand ce n'est pas "à la hauteur du reste", la sanction est immédiate et cruelle, je n'ai connue avec Hyrule Story : pas de visiteurs et des critiques qui ne font jamais trop plaisir.

    Si j'avais un conseil à donner à ceux qui veulent se lancer dans la création de site (y'a pas besoin de bien s'y connaître, regardez moi, je n'y connais strictement rien ^^), ça serait de trouver la perle rare, le petit truc qui manque, le petit truc qu'il faudrait faire. C'est ça qui est le plus gratifiant. Quand je vois le nombre de sites sur Metroid aujourd'hui, je ne me dis pas que c'est grâce à Planète Zebes qu'ils ont émergé, mais je vois bien que pour certains, c'est grâce à Planète Zebes qu'ils ont une base de données assez remplie et qu'ils n'ont pas à se fatiguer pour créer des images dans les menus ou je ne sais quoi. C'est valorisant, ça veut dire que ce site est bien fait, mais ça écœure pas mal de prendre beaucoup de temps à faire quelque chose et de le retrouver sur un autre site par la suite... (mention spéciale au logo de Metroid 2 qui m'a bouffé quatre heures à découper et retravailler et que je retrouve partout aujourd'hui).

    Ravi de mon travail mais déçu par ma dernière année aux commandes de ce site, je rends le micro à Bidoman pour qu'il vous raconte la suite de l'aventure.

LE RENOUVEAU

Par Bidoman

    Merci pour le micro. Maintenant que le site a changé de main, laissez-moi vous conter la suite de l’histoire.
    Si je suis actuellement webmaster de Planète Zebes, c’est un peu grâce à un énorme concours de circonstances, mine de rien. En tout cas, j’étais le premier surpris quand je l’ai appris ^^

    J’ai connu le site par hasard, en me promenant sur Internet à la recherche d’informations sur Metroid Prime, que je venais de découvrir et que j’avais tout simplement adoré (à ce jour, je le considère comme mon jeu préféré). Au gré des pages web, je me rends compte que la saga Metroid ne date pas d’hier et que j’ai raté quelques marches cruciales. Et mon défaut, c’est que je suis perfectionniste : quand je suis fan, je le suis jusqu’au bout, ce qui signifie qu’il fallait que je trouve des infos, que je joue au moins une fois à tous ces jeux, etc.
    Je n’ai pas trouvé Planète Zebes en cherchant ses informations. Vous allez voir, c’est encore plus tordu !
    Mon autre défaut, c’est que j’aime faire partager ce que je sais. Et l’idée d’un site web sur Metroid a germé dans ma tête. Comme ça, alors que je connaissais la saga depuis deux ou trois mois… Je suis un fou, moi ! Mais pour être sûr de faire un truc qui serve, je devais vérifier si des sites Metroid existaient déjà et si leur niveau était bon, sans quoi je ne ferai que verser de l’eau dans un verre plein.
    Et c’est alors que j’ai découvert Planète Zebes. Je m’en souviens bien, c’était alors la version 2 du site, avec un design un peu plus élaborée qu’au tout début. J’étais à la fois comblé et déçu : comblé parce que j’avais de quoi apprendre un peu plus, mais déçu parce que mon site hypothétique venait de tomber dans mon verre plein. Je ne sais pas exactement pourquoi, mais ce jour-là (je n’ai pas noté la date, parce que je ne pensais pas en arriver là ensuite), je me souviens avoir envoyé un mail à Akin, pour lui dire que j’aimais beaucoup son site, que je voulais en faire un mais que finalement, je ne ferais pas grand-chose de mieux par rapport à Planète Zebes et que je pensais rester là un bout de temps… C’était un peu prémonitoire. Mais Akin ne m’a jamais répondu…

    Le temps passa un peu, et j’ai découvert les Fan Fictions. Pour combler mon manque d’écriture, que j’aurai pu satisfaire si j’avais eu un site à construire, je décidai de faire une petite histoire sans prétention, dans l’espoir de la voir publier. Vous savez, la page unique qui traite de la mort de Samus… Oui, j’avais décidé de frapper fort pour cette première fiction ! Je me souviens même de quelques réactions négatives sur certains forums.
    Toujours était-il que, pour une raison que j’ai oublié, j’ai commencé à échanger des mails avec Akin. Eh oui, c’était la belle époque où on était jeune et où il avait le temps de me répondre. On a parlé de tout et n’importe quoi, sans trop savoir pourquoi, en fait…

    Puis est venue une deuxième fiction, plus aboutie selon moi, mais certainement pas parfaite (en me relisant aujourd’hui, je trouve que mon style de l’époque était… spécial). Et puis encore du papotage inutile mais indispensable.
    Entre temps, Akin avait ouvert Hyrule Story. Voyant la pauvreté des rubriques, je me suis dit que je pourrais apporter quelques trucs. Mais voilà, la série des Zelda, je ne connaissais que très peu, et pour tout dire, même si j’adore, je préfère Metroid ^_^ Donc je me suis contenté d’une fan fiction, encore une fois (déplacé depuis sur Nintendotaku, et toujours inachevée…).
    Et le travail s’accumulait pour Akin. Planète Zebes commençait à se nécroser, il n’y avait plus aucune activité, et malgré tout, certaines rubriques étaient désespérément vides. Je ne pouvais pas laisser ce site que j’appréciais énormément sombrer de la sorte. Alors plutôt que d’écrire quelques trucs pour Hyrule Story (de toute façon, je crois me souvenir que Akin préférait tout faire tout seul), je devais écrire pour Planète Zebes.
    Sans grande surprise, Akin accepta le coup de main. Je me mis à la tache et je rédigeai en quelques jours seulement un petit article sur Tallon IV, un lieu symbolique pour moi puisqu’il s’agissait de la zone de jeu de l’opus qui avait tout déclenché pour moi.
    Les quelques retombées positives m’encouragèrent encore plus. Mine de rien, j’étais devenu rédacteur, comme ça, sans prévenir. Je ne pouvais pas m’arrêter en si bon chemin, alors j’ai enchaîné avec un dossier sur la station BSL.

    Mais il y avait encore un problème : si j’avais le temps de rédiger (plutôt deux fois qu’une), Akin n’avait pas toujours le temps de coder le texte en HTML, d’insérer les images et de mettre en ligne. On ne dirait pas, mais ça demande quand même un minimum de temps. Je crois me souvenir qu’en tout, Akin a publié uniquement deux de mes dossiers lui-même.

    Après quoi est arrivé l’anniversaire du site. Trois ans, ça se fête. On avait décidé de faire participer les visiteurs, avec un concours de Fan Works. On avait même trouvé une vraie fausse raison pour justifier la date du concours, plutôt que de dire directement que c’était l’anniversaire du site ! Tout s’annonçait bien, si ce n’est que les lots à gagner étaient inexistants. Mais on était confiant, parce que l’amateurisme était notre domaine et que les visiteurs le savaient et respectaient ceci.
    Et là, c’est le drame. Cinq participants en tout, si je me souviens bien… Même pas assez pour faire un podium pour chaque catégorie du concours ! Au passage, je remercie mon petit frère pour avoir pris le temps de participer ^^
    Bref, j’étais aussi déçu que Akin, parce que l’idée avait été montée à deux, et que c’était un coup dur pour tous les deux. A partir de là, je voyais bien que le site était plus un fardeau qu’autre chose pour lui, et que j’étais bien placé pour récupérer la place de webmaster… même si je ne connaissais absolument rien aux langages du web !

    Après avoir un peu étudié la question, et surtout les langages de programmation, puis après un court briefing de la part de mon mentor, me voilà lâché aux commandes du site. Là, je peux vous citer la date : c’était le 14 avril 2006, vers 22h. Date émouvante. J’ai posté ma première news pour annoncer ma venue en transpirant à grosses gouttes, parce qu’avec ma malchance séculaire, j’aurai très bien pu foutre en l’air tout le site par une mauvaise manipulation… J’exagère parce que maintenant, je maîtrise, mais à l’époque, je n’étais vraiment pas à l’aise !

    Et voilà, la machine était lancée. J’étais webmaster d’un site dont j’ignorais le fonctionnement en détail… Parce que rependre un site derrière quelqu’un qui a tout mis en place, et qui ne pense pas obligatoirement comme vous au niveau de l’organisation, de la programmation et tout le reste, c’est tout sauf évident… J’ai pris mon courage à deux mains, je suis allé dormir, et le lendemain, dès la première heure, je me suis mis au boulot.

L’AVENIR ?

Par Bidoman

    Depuis cette date, je peux dire sans trop me vanter que le site s’est complété à une vitesse folle. Moi-même, je ne pensais pas aller si vite. Les articles sur l’univers de la série sont apparus très vite, parce que j’avais pas mal de temps devant moi pour m’y consacrer. Tout n’est pas encore plein, mais on s’en approche. Et ce qui est encore vide, c’est juste que j’ai un peu la flemme de m’y atteler… Mais ça arrivera un jour, je vous le promets !

    Une fois cette première période de grosse activité passée, la tension est peu à peu retombée. Trouver de nouvelles infos sur Metroid chaque jour, c’est impossible, et malgré le rythme de parution des épisodes qui a connu un boum depuis 2001, on ne peut pas faire vivre un site comme ceci de la même manière qu’un site généraliste comme NintenDomaine.

    Plutôt que de me reposer sur mes lauriers, j’ai décidé de m’attaquer à quelques trucs qui méritaient un petit coup de neuf, comme par exemple la réorganisation des Fans Fictions, maintenant classées par auteur. C’est pas grand-chose, mais c’est déjà ça !
    Et avant ceci, j’ai sué corps et biens sur la mise en ligne du E-Manga Metroid, qui m’a bouffé tous mes après-midi durant une semaine pour arriver à faire fonctionner ce foutu script PHP qui refusait de faire ce que je lui demandais !

    Sans le savoir, j’ai appris très vite. Le HTML était du chinois pour moi avant, et désormais, je le maîtrise plutôt pas mal. Le PHP, c’était inconcevable, mais pour autant, j’y arrive (même mieux qu’Akin, sur certains points ^^). Bref, vous l’aurez compris : Planète Zebes m’a permis de faire des choses que je ne pensais jamais pouvoir faire. Je ne dis pas que c’est indispensable dans une vie, mais c’est toujours sympa de constater que votre passion vous apporte des connaissances au-delà du domaine auquel vous vous intéressiez au début. C’est pour cela que je ne remercierai jamais assez Akin pour m’avoir supporté, pour m’avoir donné cette chance incroyable, pour m’avoir permis de m’exprimer et d’exprimer ma passion.

    Et maintenant ? La minute émouvante est passée, mais maintenant ? Au moment où j’écris ses lignes (mardi 20 mars à 21h30, si vous voulez tout savoir, juste un an après le concours raté), je me retrouve avec un site bien complet ou presque, mais que je pourrais améliorer à l’infini, pour peu que j’ai des idées, et de préférence, de bonnes idées. Actuellement, mes news principales sont destinées à annoncer des mises à jour des Fan Works, et très peu pour parler des jeux en eux-mêmes. Ce n’est pas plus mal, car un gros coup de marketing foireux aurait vite fait de casser cette série géniale qui se fragilise avec le temps. On va dire que mon activité s’est logiquement ralentie un peu sur le fond, mais pas sur la forme, car même un site sans trop d’actualités nécessite un minimum d’entretien.

    Je ne sais pas si je resterais webmaster longtemps. Ceci dépendra uniquement de mon temps libre malheureusement, car je n’ai pour l’instant aucune raison de quitter ce site et ce réseau que j’apprécie énormément. Pour autant, je me dirige vers des études longues et prenantes, et je sais bien qu’un jour peut-être, je ne pourrais plus concilier tout ceci. Il faudra donc faire un choix, et je préfère le dire maintenant : ce sera Planète Zebes que je sacrifierai, à regret mais sans avoir vraiment le choix.
    Mais nous n’en sommes pas encore là et j’ai tout de même le temps de m’occuper du site, ne paniquez pas ! D’ailleurs, dans l’état actuel des choses, je pense que Planète Zebes a encore de beaux jours devant lui.

    Cette page sera peut-être actualisée dans les mois, les années à venir, mais peut-être pas. Je pense que c’est aussi bien de se dire que cette page correspond à un instant donné, à un état d’esprit à cette date précise, mélangeant nostalgie et envie de progresser. C’est tout aussi bien que tout ceci soit fixé.

    Et maintenant, je m’imagine le site dans dix ou vingt ans, s’il existe toujours (parce que s’il y a bien quelque chose dont on ne peut pas prévoir l’évolution, c’est un site web). Il aura peut-être changé plusieurs fois de webmaster… Et on aura peut-être oublié les origines même du site, qui l’a construit et entretenu, qui l’a fait vivre… J’espère en tout cas que tout ceci n’arrivera pas, d’où l’importance cruciale à mes yeux de cette page.

Akin & Bidoman

Metroid Prime: Federation Force
Japon :
25 août 2016
Amérique :
19 août 2016
Europe :
2 septembre 2016



Ça vous dit un nouveau design ?

Non, celui-ci est mythique !

Surtout pas, ça va être encore pire !

Ah, parce qu'il y en a un là ?

Ça dépend. On pourra remonter une page avec Crash Bandicoot dans un avion ?

Webmaster : Bidoman
Programmation : Akin / Bidoman - Design : Schlaq
Réalisation : la NDM-Team - © Planète Zebes - NintenDomaine 2003 ~ 2017