Forums de NintenDomaine - Forums de Planète Zebes

LIEUX

[ Index ]
[ Planète Zebes | Planète SR388 | Planète Tallon IV | Planète Ether | Station BSL | Station de Ceres | Frégate des pirates | Vaisseau-mère des Pirates | Cluster Alimbic | Colonie K-2L | Norion | Bryyo | Elysia | Planète des Pirates | V.F.G. Valhalla | V.F.G. Olympus | Phaaze ]


V.F.G. VALHALLA

Samus a eu à parcourir bien des carcasses de vaisseaux dans sa carrière de chasseuse de primes, la plupart étant laissées à l’abandon par les Pirates de l’espace ou bien s’étant écrasées sur une planète. Le V.F.G. Valhalla a ceci de particulier que la chose qu’il transportait et que les Pirates ont dérobé avait une importance particulière…

Rédigé par Bidoman

L’histoire :

    Ce mot étrange qu’est Valhalla désigne en fait sur Terre le paradis dans la mythologie nordique. Paradis notamment pour les Vikings, où les hommes gambadaient heureux dans un champ, pouvaient se tuer mais renaissaient à l’infini… Le pied, quoi.
    Mais dans l’espace, le mot revient plutôt à désigner l’enfer, notamment pour l’équipage de ce vaisseau qui a fait les frais d’une attaque de grande envergure de la vermine spatiale que sont les Pirates de l’espace.

    Comme vous l’aurez compris (je l’espère), les initiales V.F.G. signifient « vaisseau de la Fédération Galactique ». Ce bâtiment était en quelque sorte le fer de lance de la flotte spatiale de la Fédération, au même titre qu’un autre vaisseau maintenant bien connu, l’Olympus. D’ailleurs, les deux vaisseaux sont identiques en tout point.
    Ces vaisseaux transportent chacun une unité Aurora. Gigantesque ordinateur biomécanique, les unités Aurora sont les têtes pensantes d’un réseau colossal mis en place par la Fédération pour traiter des données dans toute la galaxie.

    C’est donc tout naturellement que la convoitise des Pirates s’est portée sur ces unités Aurora. Un groupe de pirates dissident, mené par la terrible Samus Sombre, fraîchement remise de son séjour plutôt houleux sur Ether, a donc décidé de mettre le grappin sur une unité Aurora.
    Pourquoi ? Parce que Samus Sombre projetait de lancer une attaque de grande ampleur sur le domaine de la Fédération. Le Phazon, ce minerai mutagène aux propriétés vivantes, prenait sa source sur une planète nommée Phaaze, entièrement composée de Phazon et lançant à travers le cosmos des Léviathans, chargés de corrompre les planètes avoisinantes. Mais le lancement de ces Léviathans était pour le moins aléatoire. Samus Sombre avait besoin de pouvoir contrôler les déplacements des Léviathans, afin de s’en servir contre la Fédération.
    Logiquement, une unité Aurora était tout ce qui était assez puissant pour contrôler le bon vouloir d’une planète entière. Et l’une de ces unités Aurora était… moins en sécurité que les autres.

    C’est le Valhalla qui fit donc les frais de ce vol. L’unité Aurora 313 à bord n’était gardée que par des nouvelles recrues de la Fédération, des soldats sans expérience et en sous nombre par rapport à la force déployée par les Pirates.
    Sans surprise, l’attaque menée sur le vaisseau fut brève et sans issue pour les soldats de la Fédération. Les Pirates commirent pour ainsi dire un véritable massacre dans les rangs adverses, détruisant le Valhalla en quasi-totalité, et laissant la carcasse dériver dans l’espace, avec à son bord les cadavres des soldats comme seuls témoignages de la barbarie. Et bien entendu, l’unité Aurora, sans protection, fut dérobée et implantée sur Phaaze.

    Appelée en renfort pour régler la crise majeure causée par Samus Sombre, Samus (la vraie, cette fois) fut chargée d’aller inspecter l’épave une fois que cette dernière fut retrouvée dans l’espace. Elle flottait non loin d’une nébuleuse à l’aspect infernal, dans le système de Gaflar, et Samus ne trouva sur place que désolation.

    Toutefois, l’épave ne dit pas son dernier mot lors de l’attaque. Elle se révéla même indispensable au salut de la Fédération. En effet, pour mener un dernier raid salvateur sur Phaaze, la Fédération avait besoin de prendre le contrôle d’un Léviathan. Or, ces bestioles ayant été mécanisées par les Pirates, un code d’accès était nécessaire à cette opération.
    Et c’est justement en fouillant les ruines du Valhalla, après avoir rétabli l’alimentation au moyen de plusieurs piles d’énergie, que Samus découvrit le fameux code, perdu dans un résidu de vaisseau pirate écrasé sur la carlingue de sa cible.

    Involontairement, les Pirates laissèrent donc un indice gros comme une maison au milieu des décombres du vaisseau. Pas surprenant de leur part, quand on connaît leur aversion pour la subtilité…

L’environnement :

    Ce que Samus rencontre dans le vaisseau, c’est intégralement le froid intersidéral ! Enfin, pas exactement, car plusieurs pièces furent préservées et restèrent fermées hermétiquement jusqu’à l’arrivée de la chasseuse. Tandis que d’autres, éventrées, laissèrent place à un froid inimaginable et impossible à supporter pour toute forme de vie… ou presque.

    Car oui, aussi bizarre que cela puisse paraître, il y a de la vie dans la carcasse, et pas qu’un peu. Evidemment, ce sont des organismes totalement corrompus par le Phazon, donc extrêmement agressifs. Notons par exemple la présence de nombreux Métroïdes Phazon, ainsi que celle de Miniroïdes et d’un incubateur Métroïde, cette espèce de grosse méduse volante dont on ne connaît pas exactement le lien de parenté avec l’espèce dont elle porte le nom.
    Samus a eu à en découdre également avec des Ing de Phaaze… Je sais ce que vous allez me dire : c’est quoi ce bazar ? Hé bien, c’est du Phazon, sous forme d’Ing ! Je ne vais pas m’attarder plus longtemps sur le problème, tout simplement parce que je ne peux pas.

    Entre autre curiosité, il restera plusieurs espèces un peu moins méchantes. Des rhinolophes Phazon (comment sont-ils arrivés là ??) ou des sauteurs Phazon. Pas d’équipage zombi ni autre joyeuseté dans ce genre, le Valhalla est un endroit où la mort règne avant toute autre chose.

Les zones :

    Aucune zone précise tant ce qu’il reste à visiter de l’épave est réduit à une peau de chagrin. Notez juste que l’architecture des lieux est exactement la même que celle de l’Olympus, donc en visiter un revient à avoir visité les deux.

Bidoman

<<< Retour

Metroid: Samus Returns
Japon :
15 septembre 2017
Amérique :
15 septembre 2017
Europe :
15 septembre 2017



Les bugs vous ont beaucoup gênés ?

Oui, c'était affreux ! Moi qui voulait relire toutes les fanfics...

Boarf, j'avais essayé de cliquer sur une news mais ça m'interessait pas en fait. Donc non.

Des bugs ? Quels bugs ?

Ce qui me gène c'est la nullité du remake de Crash Bandicoot

Webmaster : Bidoman
Programmation : Akin / Bidoman - Design : Schlaq
Réalisation : la NDM-Team - © Planète Zebes - NintenDomaine 2003 ~ 2018