Forums de NintenDomaine - Forums de Planète Zebes

LIEUX

[ Index ]
[ Planète Zebes | Planète SR388 | Planète Tallon IV | Planète Ether | Station BSL | Station de Ceres | Frégate des pirates | Vaisseau-mère des Pirates | Cluster Alimbic | Colonie K-2L | Norion | Bryyo | Elysia | Planète des Pirates | V.F.G. Valhalla | V.F.G. Olympus | Phaaze ]


STATION BSL

Cette station spatiale de recherche est bien plus qu'un simple laboratoire flottant, c'est d'abord est avant tout un immense labyrinthe aux zones diverses et variées, qui réserve de nombreuses surprises à Samus, des bonnes comme des mauvaises... Voyons donc ce que cet environnement technologique renferme...

Rédigé par Bidoman

L'histoire :

    La station spatiale BSL est une station parmi tant d'autres, construite par la Fédération Galactique, en orbite au-dessus de la très célèbre planète SR-388. Le sigle BSL signifie "Biologic Space Laboratories" (in English, of course), et cette station appartient à la compagnie de recherche Biométrix, une société spécialisée dans l'étude de la biologie spatiale. Ce complexe d'étude possède des secteurs, six zones où des environnements bien spécifiques sont reproduits (par exemple, un secteur va reproduire un environnement chaud, alors qu'un autre reproduira un monde plus froid) et où vivent des créatures originaires de ces différents environnements. Jusqu'ici, rien d'anormal, la station étudie l'écosystème de SR-388, en pleine reconstruction après que Samus Aran ait éliminé les métroïdes de cette planète, qui étaient au sommet de la chaîne alimentaire. Et comme elle connaît bien les lieux, Samus se voit à nouveau confier une mission sur cette terre qu'elle haït particulièrement. Mais on ne réfute pas les ordres de la Fédération, et notre chasseuse de primes favorite est bien obligé d'y aller...

    Samus accompagna donc une équipe de chercheurs sur SR-388, bien qu'elle n'était pas rassurée. Pendant que ces derniers procédaient à des prélèvements, Samus fit une étrange découverte. Une espèce parasite, inconnue jusqu'alors, s'était développée sur la planète. Samus fut infectée par un de ces parasites, que les chercheurs nommèrent "virus X". Ne se doutant pas des conséquences de cette rencontre avec le X, Samus quitta la planète à bord de son vaisseau, pour escorter la navette des chercheurs qui regagnaient BSL. Et le drame se produisit... Samus perdit connaissance, et son vaisseau dériva pour entrer dans une ceinture d'astéroïdes. In extremis, la capsule de secours s'éjecta automatiquement et fut recueillie par la navette des chercheurs, pour être ramenée vers la Base de la Fédération Galactique.

    L'organisme de Samus était complètement infecté par les virus X, son cas était désespéré. Les chercheurs durent retirer des parties organiques de son costume de puissance, afin de procéder à des opérations, en vain. Le système nerveux de Samus était attaqué, ses chances de survie diminuaient d'heure en heure. Finalement, un des scientifiques tenta de préparer un sérum à partir de souches cellulaires de métroïdes, car une culture de cellules de la dernière larve métroïde avait été conservée quelque part, bien au chaud. En effet, les Métroïdes étaient, semble-t-il, les seuls prédateurs des virux X. En l'inoculant à Samus, le sérum fit son effet et détruisit tous les virus X dans l'organisme de la jeune dame. Samus était sauvé, et était devenue en même temps invulnérable aux assauts des X.

    Entre temps (et pour revenir au sujet principal de cette page), les éléments infectés du Costume de Puissance furent transférés à la station BSL, qui avait la tâche de les analyser, pour en savoir davantage sur ces fameux virus X. Erreur fatale, car les scientifiques avaient sous-estimés les pouvoirs de ces étranges parasites... La Base de la Fédération reçut un message de détresse provenant de la station BSL, alors que Samus revenait progressivement à elle : une explosion venait de retentir dans la station, et la cause en était inconnue. Samus, fraîchement miraculée, n'hésita pas une seule seconde : empruntant un vaisseau à la Fédération, elle partit seule en direction de BSL, pour savoir ce qui était arrivé, et également pour mettre un terme à la menace que constituaient les X.

    L'aventure de Samus commence donc ici. Encore très faible, elle va tout faire pour découvrir ce qui se passe dans cette station spatiale tout en retrouvant peu à peu les éléments enlevés à son armure. Parcourant les divers secteurs de cet immense complexe spatial, Samus devra faire face à des créatures extrêmement diverses, allant du simple Cornaud (le petit crapaud originaire de SR388) au féroce Métroïde Oméga, en passant par les pacifiques Multiviola et Vertozor.

    De plus, Samus aura la mauvaise surprise de découvrir que les X l'ayant infectée ont réussi à la copier... Résultat : un double de Samus, appelé SA-X, se balade dans la station, quelque part, avec l'idée ferme et définitive d'éliminer définitivement la chasseuse de primes, dans laquelle coule du sang de métroïde, le prédateur ultime des X.

    Notre chasseuse de primes devra également résoudre beaucoup d'autres mystères planant autour de cette station... Comment des unités isolées de Pirates de l'Espace ont réussi à s'y infiltrer et pourquoi ? Comment expliquer la présence d'un clone de Ridley, gardé dans une chambre froide ? Et pourquoi l'ordinateur de bord de Samus se fait-il si mystérieux et si énigmatique, parfois ?

    Au final, après moult rebondissements ( dont je ne ferai pas le détail ici pour ne pas divulguer trop d'informations ), Samus découvrira que la Fédération utilise BSL pour élever des métroïdes, chose qu'elle était censée ignorer. Les X, de plus en plus nombreux et ayant décimé tout le personnel, ne pouvaient pas être arrêtés, et Samus fut donc obligée de détruire la station. Changeant son orbite, elle détourna la course de la station BSL, pour que celle-ci aille s'écraser sur SR-388, entraînant par la même occasion la destruction de la planète et de tous les X qui s'y trouvaient.

    La station BSL n'est donc plus qu'un souvenir aujourd'hui, et la menace des X a été enrayée. Cependant, à cause de leur incroyable faculté d'adaptation, il se peut que quelques X aient réussi à échapper à l'explosion de SR-388. Mais ceci est une autre histoire...

Les zones :

    Nombreuses sont les zones sur cette station spatiale. Certaines renferment des quartiers d'habitation, d'autres des installations de recherche. Au total, onze zones différentes constituent cette station. Étudions-les en détail.

Le pont de contrôle :
    Depuis ce pont, on peut contrôler l'orbite de la station. C'est l'unique utilité de cette zone très courte.

Le module d'atterrissage :
    Comme son nom l'indique, c'est ici que Samus se pose avec son vaisseau, et c'est ici qu'elle devra revenir pour quitter la station avant sa collision avec SR388.

Le pont d'habitation :
    Très simple là aussi, il s'agit des quartiers réservés à l'équipage. Samus les trouvera malheureusement vides à son arrivée, les scientifiques ayant été entièrement exterminés par les virus X.

Le pont principal :
    Ce pont est nettement plus utile, car il est relié à tous les secteurs de la station. C'est donc ici que Samus emprunte différents ascenseurs pour rejoindre les six secteurs de la station.

Le silo du réacteur :
    Le réacteur fournit l'énergie nécessaire pour faire fonctionner les systèmes électriques de la station, y compris les portes sécurisées. Donc, en cas de panne de courant, c'est ici qu'il faut chercher la cause...

    Jusque là, rien de bien transcendant, je vous l'accorde... Mais voyons maintenant les différents secteurs.

Le secteur 1 (SRX) :
    Dans ce secteur, les scientifiques ont recréé l'environnement qui règne sur SR-388, avec sa faune et sa flore. On y retrouve donc des animaux comme le cornaud ou l'arachnus, des espèces plus ou moins dangereuses qui vivent normalement sur cette planète. De plus, ce secteur offre un climat idéal pour le développement des larves de Métroïdes. Plus favorable que le climat originel de SR-388, la croissance des métroïdes est ici accélérée, et ils grandissent beaucoup plus vite que normalement. Heureusement, aucun métroïde n'a pour l'instant été introduit dans ce secteur, mais il n'est pas impossible que l'une de ces créatures y pénètre toute seule...

Le secteur 2 (TRO) :
    Ce deuxième secteur abrite des créatures tropicales, vivant dans un milieu humide, sous une végétation luxuriante. Il y fait chaud, et la flore est presque plus présente que la faune. Ce secteur renferme cependant plusieurs dangers, venant notamment de cette flore, pas toujours amicale...

Le secteur 3 (PYR) :
    Inutile de chercher des plantes ici, elles ne tiendraient pas une minute dans cet environnement caniculaire. Ce secteur renferme des organismes habitués à vivre dans des habitats extrêmement chauds. Nombreuses sont les mares de lave en fusion, et Samus, sans son costume Varia, cuirait littéralement dans bon nombre de salles, où la température est excessivement élevée. Et comme si cela ne suffisait pas, beaucoup de créatures vivant ici sont pyrogènes (elles crachent du feu, donc) et très agressives.

Le secteur 4 (AQA) :
    Changement de décor complet. Dans ce secteur, l'eau est omniprésente, puisqu'on y étudie l'écosystème sous-marin, et les créatures qui le composent. Certaines d'entre elles sont d'ailleurs assez impressionnantes, comme Serris, un monstre marin se déplaçant à une vitesse folle. Et bien entendu, à cause de la gravité et de toute cette eau, Samus aura bien du mal à se déplacer dans ce secteur.

Le secteur 5 (ARC) :
    Suite à l'inoculation du sérum de métroïde, Samus a acquis les défauts de cette créature, notamment sa haute faiblesse face au froid. Or, ce secteur est la reconstitution d'un environnement polaire, où le froid est omniprésent et où les organismes locaux sont très bien habitués à ces conditions extrêmes. Inutile de préciser que Samus devra éviter à tout prix ce secteur dangereux tant qu'elle ne disposera pas de la protection nécessaire.

Le secteur 6 (NOC) :
    Cet ultime secteur renferme des créatures vivant dans des habitats nocturnes. La visibilité y est donc très réduite, et les déplacements se font difficiles, d'autant plus que la faune locale est assez agressive.

La zone interdite :
    Quelque part dans la station se trouve la zone interdite... Comme son nom l'indique, son accès est strictement interdit, surtout pour Samus, qui est censée ignorer que la Fédération y élève des Métroïdes, à partir de la souche cellulaire de la dernière larve métroïde, la même qui a permis l'élaboration du sérum qui a sauvé la chasseuse de primes. Quels autres secrets cette zone ne figurant pas sur les cartes peut-elle renfermer ?

Bidoman

<<< Retour

Metroid: Samus Returns
Japon :
15 septembre 2017
Amérique :
15 septembre 2017
Europe :
15 septembre 2017



Les bugs vous ont beaucoup gênés ?

Oui, c'était affreux ! Moi qui voulait relire toutes les fanfics...

Boarf, j'avais essayé de cliquer sur une news mais ça m'interessait pas en fait. Donc non.

Des bugs ? Quels bugs ?

Ce qui me gène c'est la nullité du remake de Crash Bandicoot

Webmaster : Bidoman
Programmation : Akin / Bidoman - Design : Schlaq
Réalisation : la NDM-Team - © Planète Zebes - NintenDomaine 2003 ~ 2018