Forums de NintenDomaine - Forums de Planète Zebes

LIEUX

[ Index ]
[ Planète Zebes | Planète SR388 | Planète Tallon IV | Planète Ether | Station BSL | Station de Ceres | Frégate des pirates | Vaisseau-mère des Pirates | Cluster Alimbic | Colonie K-2L | Norion | Bryyo | Elysia | Planète des Pirates | V.F.G. Valhalla | V.F.G. Olympus | Phaaze ]


FRÉGATE DES PIRATES

On imagine mal comment les Pirates pourraient se déplacer de planète en planète pour commettre leurs méfaits sans un moyen de transport ! Heureusement, ils en ont un : la frégate. Rapide, maniable, utile pour y mener des expériences autant que pour aller au combat, ce vaisseau spatial est un outil indispensable pour eux.

Rédigé par Bidoman

    On parle toujours de frégate au singulier, mais c’est une façon de simplifier les choses. En effet, il n’existe pas une frégate mais plusieurs dizaines, opérant dans toute la galaxie, et peut-être même en dehors. Leur fonction principale : le transport de troupes et de matériel. Elles permettent aux Pirates de se déployer rapidement et en grand nombre sur divers fronts, ajoutant ainsi un effet de surprise et d’invasion qui laissent peu de chances à l’adversaire, souvent inférieur numériquement. Leur armement lourd appuie encore la supériorité des Pirates lors des combats.

    Ouais, bon, vous me direz : c’est un gigantesque char d’assaut volant, voilà tout. Oui, mais pas seulement ! Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la frégate est aussi un laboratoire ambulant. On peut penser logiquement que les Pirates ne sont pas idiots, loin de là, et qu’ils ont vite compris que pour mener leurs missions à bien, la frégate devait également pouvoir analyser les données récupérées çà et là. C’est pourquoi on trouve fréquemment à bord des frégates des réservoirs de stase pour les spécimens capturés, des tas d’ordinateurs analysant des données, etc.

    La frégate qui nous intéresse particulièrement est un vaisseau qui était en orbite basse au dessus de la planète Tallon IV. Reprenons donc le fil de son histoire. Un beau matin, Samus Aran, chasseuse de primes que l’on ne présente plus, se rend sur Zebes, la planète qui a donné son nom au site que vous visitez ^^ Elle a pour mission de nettoyer la planète des Pirates de l’espace, qui y ont élu domicile et qui menacent activement la paix, notamment à cause de leurs recherches sur les Métroïdes. Bref, c’est un carnage, ne mâchons pas nos mots. Mais il faut dire que Samus avait plutôt mal apprécié le meurtre de ses parents par les Pirates, ainsi que leur installation sur Zebes, aux dépens du peuple Chozo vivant là, qu’ils ont simplement massacrés.
    Ayant subi une lourde défaite, les Pirates se retranchent vite fait dans trois frégates, qui décollent de Zebes en catastrophe pour fuir Samus. Les trois frégates, Orphéon, Vol Paragom et Siriacus, partent dans des directions opposées, et sèment définitivement le Chasseur.

    La frégate Orphéon décide alors de rester dans les parages, en se mettant en orbite autour de Tallon IV, planète proche de Zebes. Et ce n’est pas un hasard. En effet, les Pirates ont découvert quelque temps plus tôt une formidable source d’énergie sur Tallon IV. Une source qu’ils identifièrent comme étant un minerai très radioactif mais aux propriétés mutagènes sans pareil, lequel fut nommé Phazon. Une véritable aubaine pour les Pirates, qui essayaient auparavant de transformer les Métroïdes pour pouvoir les utiliser comme bon leur semblerait. Ils allaient facilement pouvoir décupler les capacités d’absorption d’énergie des Métroïdes grâce à ce minerai. Aussitôt, un programme de recherche fut lancé, et la frégate Orphéon en ferait intégralement partie. Pendant que des équipes au sol extrayaient le minerai et commençaient à l’analyser, la frégate se chargeait de procéder à des expériences de mutations sur la faune et la flore de Tallon.

    Tout cela est bien joli, mais les organismes de Tallon ont moyennement apprécié que les Pirates s’amusent avec leurs gênes… Les expériences menées sur une espèce tallonaise, les Parasites, ont vite tournés au vinaigre. Subissant d’atroces mutations, certains spécimens ont développés des armes mortelles (griffes galvanisées, sécrétion d’acide hautement corrosif, …), s’en sont servis pour s’enfuir de leurs réservoirs de stase et pour manger quelques Pirates au passage. Bref, les créatures ont vite retrouvé leur liberté, et ont fait payer les Pirates au prix fort, en ne laissant que quelques survivants, lesquels envoyèrent un message d’alerte dans l’Univers, en espérant que les troupes au sol sur Tallon viendraient les aider.

    Mais quand ça veut pas, ça veut pas ! Et c’est Samus qui intercepte le message de détresse ! Ne pensant pas trouver là une frégate à moitié détruite des Pirates, Samus s’y rend bien évidemment, pour porter secours aux malheureux en détresse. Une fois sur place, elle put enfin prendre conscience de l’ampleur des dégâts : il n’y avait là que quelques Pirates encore en vie, et la station était presque entièrement colonisée par des parasites plutôt agressifs. Progressant avec prudence, elle atteint finalement le cœur de la frégate, un noyau d’énergie qui alimentait toute la station. Mais une Reine Parasite géante occupait déjà les lieux… Après l’avoir terrassée, Samus dut fuir rapidement, car le cœur en fusion n’avait pas supporté le combat, ni le cadavre monstrueux de la reine qu’il dut engloutir contre son gré. Et au passage, en s’enfuyant, Samus rencontra par le plus grand des hasards un clone métallique de Ridley, le ptérodactyle qu’elle maudit tant. Ce clone décida lui aussi de mettre les voiles. Une fois rendue à son vaisseau, la belle dame mit le cap sur Tallon, pour retrouver ce Ridley de métal, qui avait fui vers la planète. Et la frégate dans tout ça ? Sans énergie, elle ne pouvait rester en orbite, et s’écrasa donc sur Tallon.

    On voit donc l’importance des frégates dans la stratégie des Pirates. En plus des expériences sur le Phazon, la frégate Orphéon avait permit de cloner Ridley pour le transformer en Meta-Ridley., lequel était ensuite totalement opérationnel et prêt à partir vers Tallon, pour protéger les gisements de Phazon et défendre le reste des troupes. Mais à force de trop vouloir en faire, les Pirates ont eux-mêmes sciés la branche sur laquelle ils étaient assis !

    Mais pas de panique, ce n’est pas la perte d’un vaisseau qui va attrister ces créatures, loin de là. On est toujours sans nouvelles des deux autres frégates parties de Zebes, et on risque fort de les revoir un jour. Il n’est pas impossible que l’une d’elles ait emmené des troupes sur la planète Ether, où des gisements de Phazon furent également découverts. Bref, tant qu’il y aura des frégates, on verra les Pirates quelque part ! Et tant que les Pirates seront en vie, ils reconstruiront des frégates, lesquelles leur permettront de s’approprier par la force de nouvelles planètes. C’est un peu un cercle vicieux, qui est cassé de tant à autre par une certaine Samus…

Bidoman

<<< Retour

Metroid: Samus Returns
Japon :
15 septembre 2017
Amérique :
15 septembre 2017
Europe :
15 septembre 2017



Les bugs vous ont beaucoup gênés ?

Oui, c'était affreux ! Moi qui voulait relire toutes les fanfics...

Boarf, j'avais essayé de cliquer sur une news mais ça m'interessait pas en fait. Donc non.

Des bugs ? Quels bugs ?

Ce qui me gène c'est la nullité du remake de Crash Bandicoot

Webmaster : Bidoman
Programmation : Akin / Bidoman - Design : Schlaq
Réalisation : la NDM-Team - © Planète Zebes - NintenDomaine 2003 ~ 2018