Forums de NintenDomaine - Forums de Planète Zebes

CREATEURS

[ Index ]
[ Gunpei Yokoi | Yoshio Sakamoto | Intelligent Systems | Retro Studios | Nintendo Software Technology ]


INTELLIGENT SYSTEMS

Il n'y a que très peu de temps que Intelligent Systems signe ses jeux. Avant ça, son nom même était quasiment inconnu du public. Pourtant, derrière ce nom se cachent beaucoup de créations dans l'univers du jeu vidéo, dont bien sûr Metroid. Voici la petite histoire de ce développeur interne à Nintendo.

Rédigé par Akin

    On peut associer la création de Intelligent Systems à Gunpei Yokoi. Mais pour en connaître les fondements, il faut remonter aux années 1970. A cette époque là, Nintendo était en pleine expansion. Après les contrats avec Disney pour décorer les cartes à jouer qu'il produisait jadis, après les Love Hotel et le service de taxis à Kyoto, Nintendo a trouvé, un peu grâce à Gunpei Yokoi, une voie vers le jeu électronique. C'est après différents projets et différentes réalisation que le département "Games" fut créé au sein de Nintendo, et dirigé par Gunpei Yokoi.

    On doit à Games un certain nombre de jeux, électroniques ou non, qui ont été maintes fois copiés mais jamais égalés. Les plus célèbres sont bien sûr le "Love Tester", un petit appareil qui disait si deux personnes étaient faites l'une pour l'autre, et également un périscope tout bête qui permettait d'espionner sans être vu.

    Fin 70, début 80, Nintendo se lance timidement dans l'industrie naissante du jeu vidéo. Games développe alors quelques jeux tous simples qui ont marqué une génération sur borne d'arcade, mais le véritable départ de Nintendo se fait en 1980, avec le Game and Watch, développé par le département Games. Tout s'enchaîne alors très vite. Nintendo créé de nouveaux départements pour développer les jeux. Trois au total. Games prend le nom de R&D1 (Research and Developpment). Un quatrième viendra se greffer en 1981, après le succès de Donkey Kong.

    R&D1 ne développe que très rarement des jeux. La plupart du temps, il se consacre au développement des hardwares. Les Game and Watch à écran larde, à écran double, la croix multidirectionnelle, le bouton de pause, l'écran couleur... Tant d'inventions qui ont marqué l'époque ! R&D1 a aussi élaboré les plans des TV Color Game (les premières consoles de Nintendo) et du Famicom (NES en occident).

    C'est sur Famicom/NES que se joue un nouveau tournant. En 1986, dans le but de rentabiliser ses équipes, les 4 départements de R&D ferment leurs portes pour laisser la place à deux nouveaux. D'un côté, le fameux EAD 'Electronic, Analysis and Developpment) dirigé par Shigeru Miyamoto, de l'autre, Intelligent Systems dirigé par Gunpei Yokoi. 1986 est également l'année de la sortie de Metroid, premier du nom.

    Les jeux de Intelligent Systems sont tous très connus et très cotés au Japon. D'ailleurs, Metroid est la seule exception : contrairement aux autres jeux de IS, Metroid est l'un des seuls à avoir été réalisé en occident, et le seul à ne pas plaire à la majorité des Japonais. Dans le lot, on compte Kid Ikarus, Fire Emblem, Famicom Wars, Super Famicom Wars, GameBoy Wars, mais également Duck Hunt, Tetris, Mario Paint, Pokemon Puzzle League...

    Côté Hardware, on doit aussi le Super Nintendo et le GameBoy, GameBoy Pocket et GameBoy Color à IS. La dernière console réalisée par l'équipe de Gunpei Yokoi est le Virtual Boy, un échec si flagrant que Yokoi en a été jugé responsable. Il a alors quitté Nintendo.

    Depuis, Intelligent Systems n'est plus que développeur de softwares, mais contrairement à avant, la plus grande majorité de ses jeux sortent en Europe. Sur Nintendo 64, on a eu droit à Paper Mario, venant d'eux. Aujourd'hui, on peut considérer que l'intégralité de leurs jeux arrivent jusqu'à nous, puisque depuis le succès probant de GameBoy Advance Wars, des sagas jusqu'alors inconnues telles que Fire Emblem débarquent jusqu'en Amérique et en Europe.

    En revanche, il y a une chose qu'on est malheureusement contraint de remarquer : niveau originalité, Intelligent Systems n'est pas parmi les meilleurs (Mario Kart Super Circuit n'a rien de vraiment nouveau) ! On reconnaîtra cependant leurs qualités en matière d'innovations (Fire Emblem : 7 épisodes à l'heure actuelle tous différents, Paper Mario aux graphismes uniques au monde...) Je pense que Intelligent Systems n'est pas destiné à tester de nouveaux concepts. Nintendo garde certainement ce développeur pour améliorer les concepts déjà existants. Remarquez, c'est pareil avec EAD : les nouveaux concepts de Shigeru Miyamoto (Pikmin, Doshin...) ne sont pas développés en interne.

    Voilà, c'était donc la belle histoire d'un développeur discret mais qui a toujours su se montrer brillant partout où il a posé sa patte. C'est lui qui détient historiquement la licence Metroid, c'est pourquoi il était important d'en parler ici :-)

Akin

<<< Retour

Metroid: Samus Returns
Japon :
15 septembre 2017
Amérique :
15 septembre 2017
Europe :
15 septembre 2017



Les bugs vous ont beaucoup gênés ?

Oui, c'était affreux ! Moi qui voulait relire toutes les fanfics...

Boarf, j'avais essayé de cliquer sur une news mais ça m'interessait pas en fait. Donc non.

Des bugs ? Quels bugs ?

Ce qui me gène c'est la nullité du remake de Crash Bandicoot

Webmaster : Bidoman
Programmation : Akin / Bidoman - Design : Schlaq
Réalisation : la NDM-Team - © Planète Zebes - NintenDomaine 2003 ~ 2018