Forums de NintenDomaine - Forums de Planète Zebes

CREATEURS

[ Index ]
[ Gunpei Yokoi | Yoshio Sakamoto | Intelligent Systems | Retro Studios | Nintendo Software Technology ]


RETRO STUDIOS

Depuis la sortie de Metroid Prime, Retro Studios, qui jusque là ne s'était jamais vraiment fait remarqué, est carrément sorti de l'ombre de Nintendo et a été maintes fois récompensé par les critiques et la presse pour l'excellence de leur seule et unique prestation. Premier jeu, premier hit, premier pas vers le sommet de la montagne de la gloire. Nous espérons que Retro continuera son voyage pendant encore longtemps !

Rédigé par Akin

    Fondé fin 1998 par Jeff Spangenberg à Austin, au Texas, l'entreprise, regroupant à l'époque une quinzaine de personnes issues du monde vidéo ludique étasunien, a tenté de se faire repérer auprès des constructeurs de consoles en présentant immédiatement ses conditions : faire de bon jeux sur la meilleure console qui soit. Bien évidemment, une telle proposition ne pouvait pas passer à côté des oreilles de Nintendo, en quête de développeur occidental à vocation mâture. Un accord a donc été signé entre les deux compagnies. A l'époque, Retro Studios travaillait sur deux projets : Raven Blade et Car Combat. Le premier étant une sorte de RPG médiéval fantastique en 3D temps réel, et l'autre, un jeu de course délirant.

    A cette époque, Shigeru Miyamoto, de Nintendo, avait été désigné par les fans et par la presse, comme celui qui devait prendre la suite de Gunpei Yokoi, et faire revivre la licence Metroid. Sachant que Metroid est un jeu assez occidental et que Shigeru Miyamoto ne se complait que dans des univers colorés et féeriques, la licence fut confiée à Retro Studios, en charge de développer un épisode de Metroid pour Nintendo 64.

    Le problème, c'est que la Nintendo 64 était une console assez difficile à maîtriser et peut-être pas adaptée pour accueillir un Metroid digne de ce nom en 3D. Le projet fut alors porté sur "Dolphin" (l'ancien nom de la Nintendo GameCube). Tout ceci demeura secret, car les fans impatients de retrouver Samus auraient trop poussé les choses. Ce n'est donc que fin 1999 que Shigeru Miyamoto annonça qu'il allait se pencher vers une adaptation de Metroid, et c'est en août 2000 qu'on découvrit une partie du véritable visage de ce nouvel épisode en 3D, signé Retro Studios. Retro sortit ainsi de l'ombre, et les éclaircissements sur leurs projets les mirent à l'avant de la scène.

    Quelques temps plus tard, Nintendo demanda à Retro Studios d'abandonner ses deux autres projets pour se concentrer uniquement sur Metroid. L'entreprise comptait alors vingt cinq de personnes, et les locaux étaient devenus inadaptés. C'est ce qui poussa Nintendo à entreprendre l'une des plus grosses folies de son histoire : racheter les 55% d'actions détenues par Jeff Spangenberg pour la modique somme de 1 millions de dollars afin d'étendre librement les locaux de Retro Studios. Le studio devint alors, moyennant finances, digne d'un studio hollywoodien au niveau des moyens techniques. Plus d'un hectare de superficie, une salle de projection qui n'a rien à envier aux meilleures salles de cinéma, et un système perfectionné de Motion Capture pour enregistrer des mouvements humains et les intégrer dans l'animation d'un jeu.

    C'est donc dans ces conditions que Retro Studios acheva le développement de Metroid Prime, supervisé en grande partie par Shigeru Miyamoto et Kenji Miki. Suite à la sortie du jeu, Nintendo remercia (pour une raison obscure) Steve Barcia, le président de Retro Studios de l'époque, pour le remplacer par Michael Kelbaugh, un ancien employé de Nintendo of America qui a travaillé 15 ans au groupe d’expansion commerciale dont il était devenu directeur. Cette action a permis à Nintendo de contrôler entièrement Retro Studios, et peut-être éviter trop de laxismes comme ça a été le cas avec le développeur anglais Rareware.

    Après quoi, Retro Studios s'est lancé dans le projet Metroid Prime 2, annonçant que ça serait son tout dernier travail sur cette licence, estimant avoir apporté suffisamment d'innovations pour permettre à la saga de s'offrir de beaux jours sur les prochaines générations de consoles Nintendo. Il faut également comprendre que Retro Studios ne peut pas développer éternellement des épisodes de Metroid, sachant que les plus anciens ont toujours en tête Raven Blade et Car Combat.

    On leur souhaite bon courage pour la suite, en espérant qu'ils parviendront à réaliser ce qu'ils souhaitent, en dehors des contraintes qu'impose la licence Metroid en terme de purisme.

    "La Retro Team est composée de vétérans de l'industrie et de dirigeants avec des décennies d'expérience dans la création de jeux fun, complets et intéressants pour le marché mondial. Ils ont tous une jolie voix enchanteresse, et n'utilisent leurs pouvoirs que pour faire le bien. Leur pratique du Kung Fu est puissante et la force est toujours avec eux." Les voici tels qu'ils se décrivent ;-)

Akin

<<< Retour

Metroid: Samus Returns
Japon :
15 septembre 2017
Amérique :
15 septembre 2017
Europe :
15 septembre 2017



Les bugs vous ont beaucoup gênés ?

Oui, c'était affreux ! Moi qui voulait relire toutes les fanfics...

Boarf, j'avais essayé de cliquer sur une news mais ça m'interessait pas en fait. Donc non.

Des bugs ? Quels bugs ?

Ce qui me gène c'est la nullité du remake de Crash Bandicoot

Webmaster : Bidoman
Programmation : Akin / Bidoman - Design : Schlaq
Réalisation : la NDM-Team - © Planète Zebes - NintenDomaine 2003 ~ 2018