Forums de NintenDomaine - Forums de Planète Zebes

Edito du lundi 24 mars 2008

Samus exhibitionniste ?

    S’il y a bien une nouvelle mode avec la saga Metroid, qui revient sur le devant de la scène alors que plus aucun épisode n’est prévu (le comble !), c’est de montrer Samus sous toutes les coutures. Et de préférence, sans armure, avec la combinaison bleue qui est devenue de rigueur. Comme une nouvelle mode, un concept vieux de quelques années et qui est pourtant martelé comme si c’était la règle depuis le début.

    Exit le bikini des débuts de la saga, place à une combinaison moulante, très près du corps, tellement près qu’on arriverait à distinguer les moindres replis sur la peau de la belle… Mais les gens qui découvrent la saga par ce biais oublie une chose importante : voir Samus, ça se mérite !

    C’est donc une nouvelle mode que de directement montrer Samus quasiment à poil, pour attirer le client, même si on sait tous que sans armure, elle redevient une femme normale. Pourrait-elle survivre dans l’espace avec un simple string, messieurs ?! J’en doute…
    Alors surfant sur cette nouvelle combinaison introduite à juste titre dans Metroid Zero Mission, des jeux comme Super Smash Bros Brawl propose maintenant de jouer avec une Samus sans armure, avec de nouvelles capacités de la mort qui tue, et une maniabilité différente de celle avec l’armure. Et que dire ensuite de Metroid Prime 3, qui montre le visage de Samus dès l’introduction (un visage très moche, d’ailleurs, et plein d’aliasing), puis qui nous le remet sous le nez plusieurs fois durant la partie, allant même jusqu’à, et j’ai peine à le dire, nous montrer Samus vomir du Phazon ! Non mais on va où, là ?! Et la dignité des personnages virtuels, on en fait quoi ? On s’assoit dessus ?

    Alors que Metroid Zero Mission nous proposait une partie finale avec une Samus sans armure car laissée pour morte après une attaque pirate, avec une nouvelle jouabilité intéressante, la mode actuelle est de montrer Samus en combinaison à tout bout de champ. Je vous le dis : je suis un vieux con en ce qui concerne ce problème ! Voir Samus, ça doit se mériter. Il faut finir le jeu comme il faut pour que Samus quitte son armure et dévoile son intimité. Est-ce que les femmes, chez vous, se promènent toutes en culotte !? Non, parce qu’une femme, même si elle est virtuelle, ça a droit à de la pudeur.

    Cependant, force est de constater que cette nouvelle approche de l’héroïne est en passe de lui rendre son statut de première héroïne du jeu vidéo, et ce n’est pas plus mal. Vous ne pouvez pas savoir combien il est vexant de lire dans un magazine qui fait une page sur les jeux vidéo sans en avoir les capacités et les connaissances requises (un magazine télé qui traite aussi des loisirs, par exemple, pour ne citer personne…) et qui présente un énième jeu vidéo mettant en scène la pulpeuse Lara Croft, aussitôt qualifiée de « première héroïne du jeu vidéo » (sympa pour Samus) ou, pire encore, de « seule héroïne du jeu vidéo » ! Terrifiant, pas vrai ? A croire qu’on oublie systématiquement les femmes qui ne font pas du 110 E de tour de poitrine ! Que deviennent par exemple Jill, Claire, Ada dans Resident Evil ? Chung Li dans Street Fighter ? Jade de Beyond Good and Evil ? J’en passe, elles sont des dizaines à avoir parcouru des mondes virtuels, et Samus fut la première.

    Sauf que le défaut de Samus est de ne pas avoir montré ses seins dès le début du jeu. Rendons-nous à l’évidence : si Lara Croft a eu du succès, c’est parce qu’elle était bien gaulée, comme diraient les moins romantiques. Il a fallu attendre le dernier épisode, remake de celui sorti en 1996 pour enfin en finir avec un gameplay complètement moisi, rigide, injouable, inintéressant… Et pourtant, il s’en ait vendu, des jeux Tomb Raider ! Et vous savez pourquoi…

    Alors que Samus jouait dans la cour des grands depuis 10 ans, mais n’avait révélé sa vraie identité qu’à ceux l’ayant mérité en terminant le jeu le plus vite possible, une bombasse arrive et lui vole la vedette et la place qu’elle méritait depuis toujours… Intolérable. Ce n’est peut-être que justice que de montrer maintenant Samus à tout bout de champ dans une petite tenue plus attrayante pour les joueurs en rut. Mais je constate surtout que ça suit une logique qui s’applique à toute la société : faut que ce soit directement mâché pour être avalé, plus personne ne prend le temps de faire des efforts pour décrocher un truc gratifiant et tellement plus attractif que quelque chose donné dès le départ.

    Tout ce qu’on retiendra de cette histoire, c’est quand même qu’une fois de plus, tout ceci n’est qu’une histoire de seins et de fesses, et c’est bien triste :(

Bidoman

<<< Retour

Metroid: Samus Returns
Japon :
15 septembre 2017
Amérique :
15 septembre 2017
Europe :
15 septembre 2017



Les bugs vous ont beaucoup gênés ?

Oui, c'était affreux ! Moi qui voulait relire toutes les fanfics...

Boarf, j'avais essayé de cliquer sur une news mais ça m'interessait pas en fait. Donc non.

Des bugs ? Quels bugs ?

Ce qui me gène c'est la nullité du remake de Crash Bandicoot

Webmaster : Bidoman
Programmation : Akin / Bidoman - Design : Schlaq
Réalisation : la NDM-Team - © Planète Zebes - NintenDomaine 2003 ~ 2018