Forums de NintenDomaine - Forums de Planète Zebes

 

[ Index ]
[ Preview | Test | Artworks | Images | Vidéos | Boxart | Manuel ]


TEST
On tourne la page !

Copie en main, c’est ainsi que je peux finalement sentir la fine odeur de métal qui serait peut-être celle d’un canon hyper puissant capable de tirer de la glace, de l’énergie ultra puissante, des vagues d’ondes électriques, des lasers de lave en fusion, des faisceaux de lumière, des éclats ténébreux, des charges soniques, des ondes à haute fréquence et… un mutagène qui aura corrompu une galaxie entière. En effet, tout ça dans une compilation qui est, à ce jour, le plus gros contenu sur UN SEUL DVD ! Valve a sa fameuse Orange Box avec les Half-Life. Nintendo réplique donc avec sa saga unique, sa trilogie qui aura fait de Retro Studios un très grand éditeur. 3 jeux pour le prix d’un? Oui, s’il vous plaît ! METROID PRIME TRILOGY ! Merci Retro Studios !

Test réalisé à partir de la version NTSC (américaine)

Rédigé par Meta_Ridley89

Le temps de plonger, un artbooklet vraiment spécial !

    Avant d’aller en profondeur à l’intérieur du jeu, on le déballe soigneusement. Sentir la belle odeur de métal frais, le canon de Samus Aran, est la première chose à faire car oui, certains auront attendu cette compilation avec impatience, même moi en tant que fan de cette immense saga (et véritable radin comme j’ai les trois jeux). Même Nintendo.com le met sur le devant de la scène alors ce n’est pas rien, surtout que Metroid n’est pas le cœur de Nintendo. Mais quand il s’agit de vendre des jeux pour la Wii… Mais bon, ouvrons le coffret (et non la boîte o_O) !

    Tout de suite, on retrouve le côté « plastique » d’une boîte de DVD qui, en effet, protège la 2e et 3e de couverture du superbe coffret de métal… avec un fond qui est essentiellement celui de l’affiche en pré-commande chez Gamestop et Amazon (magnifique en plus). On aperçoit, à la droite, le disque qui est le canon de Samus Aran en avant-plan, le trou du disque étant l’espace d’où sortent les tirs d’énergie et missiles. Mais on voit quand même la chasseuse dans son armure Varia comme sur la première de couverture, un peu moins qu’à l’habitude mais on ne s’en plaindra pas. Sur la gauche, le manuel d’instructions (que vous lirez par curiosité pour ensuite le laisser traîner sur votre bureau) représentant le vaisseau de Samus dans Corruption que vous retirerez pour découvrir un livret d’art tout à fait grandiose. En fait, ce « artbooklet » consiste à montrer certaines images pré-productions de la Trilogie, soit les prototypes des armures de Samus Sombre, Samus Aran, les boss, la Boule Morphing (Morph Ball pour les « anglos ») et bien sûr, les magnifiques décors des temples Chozo, par exemple. Mais dans cet artbooklet se cache aussi l’histoire derrière le Phazon, le rôle de la planète Phaaze (dont l’origine encore inconnue), l’implication de Samus Aran dans cette histoire du Phazon, la chronologie, la formation du Metroid Prime, les motivations des Pirates. Bref, on en apprend un peu plus en profondeur sur le cratère d’Impact sur Tallon IV, le Phazon sur Ether et… j’en passe car vous voudrez le lire par vous-même. Bref, cet artbooklet sera bon pour les nouveaux comme pour les vétérans qui voudront avoir plus de détails. Beaucoup d’images seront familières pour ceux qui ont joué aux jeux.

Disque à l’intérieur, voyage dans le Bras Canon !

    Ça y est, le moment est venu de mettre le magnifique et légendaire disque à l’intérieur de la console Wii et ainsi, l’enfer commence : le chargement. Le logo Metroid Prime Trilogy avec un chargement identique à celui de Metroid Prime 3… donc rien de très surprenant pour le moment. Grâce à ma télé haute définition et le câble de vidéo en composante (bleu, vert et rouge et le réglage en 480p, en plus de la diffusion en format panoramique), je serai probablement en extase devant ce qui m’attend. Vous êtes-vous déjà demandé à quoi ressemble le bras canon de Samus Aran vu de l’intérieur ? Et bien heureusement, vous le saurez dans ce voyage hautement détaillé, les barres de métal se refermant, s’ouvrant, les pistons, les lumières, les engrenages, roulettes. Bref, on est, pour la première fois, à l’intérieur du summum de la technologie légendaire des Chozo (à l’exception de la visière du casque de Samus), l’arme tueuse de Métroïdes, de Pirates, de Ing, de créatures corrompues : le Canon de Samus Aran ! C’est à travers ce voyage qu’apparaît le nouveau logo Metroid Prime Trilogy aux couleurs argent de Corruption accompagné d’une musique tout simplement inédite qui est légendaire. Bien que nous ayons pu avoir une vue de l’intérieur dans le trailer de Metroid : Other M, ce voyage dans le bras canon est en quelque sorte une première… pour un jeu terminé ! Juste pour ce détail magnifique, cela méritait un paragraphe.

Quoi de neuf, Sammy ?

    Après ce superbe voyage dans le canon de Samus Aran, vous pourrez accéder à un profil que vous devez d’abord créer avec votre Mii, trois au maximum comme pour Prime, Echoes et Corruption. Vous n’aurez pas besoin de créer un nouveau profil pour jouer à Corruption ou Prime ou Echoes. Les trois jeux sont intégrés pour chaque profil créé. Vous pourrez voir à partir du menu votre progression dans chaque jeu, l’emplacement où vous êtes, votre pourcentage et la difficulté que vous avez choisie pour y jouer. Une fois que vous aurez sélectionné votre partie (votre Mii), vous verrez les options qui s’offrent à vous. Premièrement, je vais le dire tout de suite pour en finir et passer aux choses sérieuses : le multijoueur de Echoes est bel et bien là… mais toujours aussi limité… sauf pour ceux qui l’ont aimé. Le seul véritable plus que nous obtenons est l’utilisation de la télécommande Wii, la possibilité d’optimiser les contrôles pour qu’ils soient « avancés ». Et NON, le mode online est absent ! En somme, tant mieux pour ceux qui aiment ça, tant pis pour ceux qui achètent MPT pour le multijoueur.

    Passons aux choses sérieuses : le mode solo. Si vous désirez faire des modifications comme changer la sensibilité de la télécommande, inverser des boutons, désactiver les indices et les messages de crédits, sachez que ces options affecteront les trois jeux ce qui est un gros plus car vous ne serez pas obligé de revenir au menu et tout recommencer, attendre le fichu chargement… et non : tout affectera les trois jeux. Ainsi, vous serez à l’aise de recommencer vos parties au besoin. En parlant des trois jeux, chacun aura sa petite présentation avant le chargement qui, je précise, sera bel et bien moins long. Quand vous choisirez une partie, vous verrez Samus en gros plan selon la partie que vous avez choisie et selon votre progression. C’est donc confirmé que nous voyagions dans le canon de Samus. Par exemple, si vous choisissez de jouer à Metroid Prime dès le départ, vous verrez Samus dans son désormais très célèbre costume Varia (valable pour les trois jeux, selon leur forme pendant l’histoire). Dans le cas de Echoes, nous pourrions voir Samus dans son Costume Sombre équipée du Turbo Gravité ou le Costume de Lumière. Pour Corruption, quoi de mieux que le Dispositif d’Amélioration au Phazon avec un petit teint de bleu ou carrément à 75% contaminée. Par ailleurs, à partir du menu principal, vous avez accès aux options pour, justement, modifier les quelques petits détails pour adapter le jeu à votre façon, accéder aux crédits et médailles et prix compatibles (il y en a beaucoup). J’ai pu voir le Costume Phazon de Samus pendant le chargement de Prime et… vous pourriez être sous le choc.

À l’intérieur de la visière

    Naturellement, Metroid Prime Trilogy se joue avec une perspective à la première personne misant d’abord sur l’exploration et quelques moments d’action et des séquences en perspective à la troisième personne, soit un genre unique : Aventure à la première personne (FPA). Donc, essentiellement, vous jouez le rôle de Samus Aran comme si vous étiez dans son armure. Et avec les contrôles de la Wii, on l’est plus que jamais. Il est maintenant temps de comparer la version Gamecube à la version Wii et le premier détail que je vais signaler tout de suite sont les contrôles ! Retaper un jeu de Gamecube pour la Wii est sensiblement beaucoup de travail et de patience. Mais il semble que Retro Studios n’ait pas chômé pour redonner à Metroid Prime et Metroid Prime 2 : Echoes un certain vent de fraîcheur. En effet, les contrôles sont exactement les mêmes que Corruption. Le joystick pour avancer, reculer et straffer. Avec la télécommande Wii, vous visez ou pivotez pour tourner à droite ou à gauche. Vous ne pourrez pivoter si vous tenez le bouton Z sur le Nunchuk qui est la clé dans les combats car en tenant le Z après avoir pointé un ennemi, vous verrouillez cette cible pour pouvoir marcher autour de l’ennemi pour esquiver et tirer. Le bouton A sert évidemment à tirer, la gâchette B à sauter. Vous pourrez inverser ces deux boutons à votre souhait. Avec le bouton du bas sur la croix directionnelle, vous pourrez lancer un missile. En verrouillant un ennemi, le missile sera à tête chercheuse. En tenant le bouton de missile, une fois que vous aurez le système multi-missile, vous pourrez choisir cinq cibles ou bien en verrouiller une seule et lancer jusqu’à cinq missiles en même temps.

    Metroid Prime et Metroid Prime 2 sont les deux seuls jeux Prime qui offrent le choix des rayons. Mais dans Prime 3, ce n’était pas le cas puisque le Rayon Plasma remplaçait le Rayon de Puissance et le Rayon Nova faisait de même pour le Plasma. Alors comment changer ? Grâce au remplacement du bouton « Hypermode », celui-ci deviendra le choix des rayons de l’arsenal de Samus. Ainsi, on tient le bouton et on relâche pour choisir l’arme voulue entre le Rayon de Plasma, à Ondes ou de Glace (Metroid Prime) et de Lumière, d’Ombre ou d’Annihilation (Echoes). La fonction Hypermode est, bien sûr, une fonction exclusive à Corruption. L’utilisation d’interfaces comme les leviers, les scanneurs, pompes et soudage ne sera évidemment pas présente dans les versions Prime et Echoes puisqu’ils ont conservé le jeu original. Le seul détail exclusif à Corruption qui fera partie intégrale à toute la Trilogie, c’est le saut en Boule Morphing, tout en secouant la télécommande Wii vers le haut pour un saut bonus. En parlant de la Boule Morphing, pour l’activer et désactiver, vous pressez le bouton C sur le Nunchuk et pour rouler, vous la bougez comme en perspective 3D avec le joystick. Pour placer des bombes, pressez le bouton A (vous pouvez placer jusqu’à 3 bombes). Pour vous donner un coup de turbo (une fois la Boule Turbo trouvée), vous tenez la gâchette B et la Morph Ball accélérera pour charger sur certains ennemis en plus de traverser des demi-lunes. La Boule Araignée, un item quasiment signé Retro Studios (apparue dans Metroid II et jamais réutilisé en 2D), s’activera en tenant le Z sur les rails qui y sont conçus. Pour les bombes de puissance… le bouton du bas sur la croix de contrôle comme les missiles.

    Au niveau de la vue à la première personne, nous ne verrons plus les 4 icônes de chaque côté représentant respectivement les rayons et types de visière que Samus peut utiliser pour résoudre les énigmes et trouver les ennemis et objets cachés. En effet, grâce au système de pointeur et des boutons + et -, vous pourrez accéder aux choix des visières et des armes. Bien sûr, avant de les utiliser, vous devrez les trouver. D’abord, pour les armes de Metroid Prime, le Rayon à Ondes se retrouve en haut, le Rayon de Glace dans le coin gauche et le Rayon de Plasma à l’opposé. Vous n’avez qu’à revenir au centre ou presser le bouton + pour reprendre votre rayon par défaut : le Rayon de Puissance. Les armes de Echoes sont classées différemment que pour Prime à cause du rayon d’Annihilation. Le Rayon Sombre sera à gauche, le Rayon de Lumière à droite alors que l’Annihilateur se trouve en haut au centre car c’est un mélange des deux rayons. Pour les visières, c’est la même chose que Corruption à la base. Le scanner en haut et les deux visières spéciales en bas dans leurs zones respectives. La Visière Thermique à gauche dans Metroid Prime, qui sera également la Visière Sombre pour Echoes. La Visière à Rayon-X (Radioscopique, infrarouge, peu importe) se logera en bas à droite comme la Visière à Écho pour Echoes. Ce ne sera pas facile la première fois… mais vous saurez vous y faire. Rappelez-vous : tenez le bouton et pointez pour sélectionner l’arme ou la visière désirée.

La Wii ou la GC ? Justification d’un achat…

    Comment parler de Metroid Prime Trilogy sans réellement faire une comparaison avec les deux versions GC parues respectivement en 2002/2003 et 2004 ? En fait, la principale comparaison à faire est au niveau des contrôles… que je viens d’indiquer plus haut. Cependant, elle mérite d’être détaillée… pendant le jeu.

    D’abord, une comparaison plus approfondie au niveau du gameplay et celle-ci se fera sentir dès le départ : le jeu sera « plus rapide ». En effet, grâce aux niveaux de sensibilité et votre vitesse à pivoter avec la télécommande Wii, vous aurez plus de chance de cibler l’ennemi de votre choix… sans même nécessairement verrouiller la cible, contrairement aux jeux Gamecube où le « lock-on » était définitivement un must. Même les premières bestioles de Metroid Prime sur GC devaient être tuées en tenant le bouton L afin de ne pas rater un tir. Cette fois-ci, que vous ayez le Rayon de Glace, Plasma, etc., vous ne serez pas dans l’obligation de verrouiller et tirer immédiatement. La sensation de jeu sera doute étrange pour les joueurs vraiment fixés sur leur GC, mais elle sera en tout point avantageuse, surtout quand vous aurez à combattre 4 Pirates de l’Espace en même temps. Le temps que vous mettiez pour les combattre sera définitivement moins long grâce à la facilité de choisir vos cibles, tirer même sans verrouiller, cibler une proie précise. Bref, c’est une nouvelle façon de jouer et les joueurs sur GC devront bien sûr s’y adapter au plus vite. Et comme Nintendo est fort aux contrôles, l’adaptation ne devrait pas prendre trop de temps, surtout si vous avez déjà joué à Corruption.

    Au niveau de l’histoire et de la qualité globale, rien n’a évidemment changé. Je crains que nous nous retrouvons avec les mêmes bugs et glitchs (défauts pour utiliser un terme francophone)… Petites notes concernant la version américaine : le thème du Flaahgra est dorénavant le même que la version européenne et japonaise soit le thème officiel du combat. Le jeu, dans la version américaine, n’a pas les fameux dialogues qu’on a pu entendre à l’introduction japonaise de Metroid Prime, par exemple, mais on ne devrait pas s’en soucier trop trop. Les attaques des boss qui n’étaient pas incluses… seront dorénavant dans la version américaine. Donc, en toute logique, nous affrontons un tout nouveau Meta Ridley dans Prime. Je viens tout juste de finir Prime et ce combat contre le Némésis de Samus peut aisément justifier les 50$ que j’ai dépensé. Mais sinon, au final, le jeu est tout simplement le même… mais mieux ! Donc pas grand-chose à comparer sauf les contrôles et le fait que Retro Studios ne nous « lance » pas trois jeux à peine retapés. C’est une compilation unique et à en voir les ajouts, les gens de l’Amérique du Nord vont en tirer profit !

Comment finir ?

    Je ne crains pas de devoir finir sur une bonne note car les trois jeux sont exactement les mêmes que dans le passé sauf que le gros plus évident, c’est l’utilisation de la télécommande Wii et les jeux sont toujours aussi bons. Oui, le jeu pourrait paraître plus facile… mais le charme du jeu Metroid Prime (car il est à la base LE meilleur) est toujours intact. Retro Studios ne s’est pas contenté de seulement nous donner 2 jeux retapés pour la Wii en plus d’ajouter le troisième qui est aussi excellent, il en a créé un tout nouveau, un tout neuf, un tout beau. Metroid Prime Trilogy, 3 jeux pour le prix d’un ? Oui, s’il vous plaît. Je vous conseille d’aller revoir les notes de PZ pour les jeux par les rédacteurs précédents si vous vous souciez de la qualité globale des jeux individuels… mais comme je viens de faire ma propre rédaction, autant donner mon opinion sur la trilogie Prime. Maintenant que nous y sommes, allons-y.

Histoire : 90%
    Tout le mystère entourant le Phazon, le passage des Chozo, l’invasion des Pirates, c’est du délire à tout rassembler mais au global, on s’en tient avec une histoire qui pourra faire poser des questions, tenter de résoudre les énigmes et enfin comprendre l’impact du Phazon. Juste le artbooklet pourra nous aider à saisir.

Graphismes : 90%
    La neige de Phendrana, le brouillard obscur de Ether Sombre, les rails et décors Chozo d’Elysia… Si vous ratez ces mondes, c’est que vous n’avez pas découvert les plus beaux passages de la trilogie. À eux-mêmes, cela mérite des captures d’écran pour un fond d’écran d’ordinateur. En qualité 480p et 16 : 9, ces décors sont encore plus spectaculaires.

Maniabilité : 100%
    Ouah ! 100% ? Laissez-moi vous dire. Dès que j’ai mis la main sur Corruption, il ne m’a pas fallu une demi-heure pour m’adapter à ce nouveau système de visée. Je savais déjà qu’il ne fallait pas balancer la télécommande Wii comme un fou. L’utilisation calme de la télécommande dans Metroid Prime et Metroid Prime 2 peuvent justifier avec Corruption et son grappin ce fameux 100%. Peut-être que changer de rayon et de visière sera un peu dur pour certains à cause des anciens jeux GC… ou même y jouer. Mais au global, on s’en tire très bien.

Musique et sons : 95%
    Rien ne change, sauf une petite chose : la musique de l’écran titre de Trilogy qui est tout simplement un nouveau thème presque dramatique. Légendaire ! On s’éloigne quand même un peu de la musique ténébreuse de Corruption pour un thème légèrement plus clair mais tout aussi charmant. Petit bonus : le thème du Flaahgra est complet dans la version américaine, ce qui mérite donc quelques points de plus.

Durée de vie : 90%
    80 heures de jeu pour le compléter tout doucement… mais ce n’est pas là qu’en fait véritablement son succès… probablement ses niveaux de difficulté, dont le Hard Mode, qui saura vous tenir en haleine contre les plus puissants boss du jeu. Et croyez-moi, affronter un Pirate Oméga ou le Gardien Turbo n’est pas de tout repos. Et semble-t-il qu’ils ont réglé légèrement la difficulté de Echoes…

Ambiance : 90%
    Dans Metroid Prime, on doit explorer et résoudre le mystère sur le pourquoi les Pirates sont là ainsi que sur le Metroid Prime et le Phazon. Dans Echoes, on doit sauver un peuple d’une extinction contre une horde qui pourrait faire de nous leur prochaine victime en plus d’une entité sombre qui veut notre mort. Dans Corruption, nous sommes au beau milieu d’une guerre qui fait rage. Bien que nous ayons un ordinateur organique pour nous dire quoi faire, sans lui, nous n’aurions jamais pu atteindre la planète des Pirates ou découvrir les emplacements des Léviathans. Je veux mettre ça au clair car selon moi, la source du succès de Metroid ne réside pas seulement dans l’exploration, ses labyrinthes en Boule Morphing et la quête d’améliorations mais aussi dans les moments de combat épique, chose qui nous touchera toujours. On mise aujourd’hui sur l’action.

Note globale : 95%
    Une note forte… car cette trilogie a tout simplement marqué les joueurs et même les experts s’entendent pour dire que Metroid Prime Trilogy, dans son ensemble, est réellement une série qui aura pu plaire aux adeptes du genre, surtout pour ceux qui aiment les jeux d’aventure. En tout cas, même presque 7 ans après Metroid Prime, ce jeu reste pour moi l’un des meilleurs de tous les temps. Le 9.8 sur 10 sur IGN.com est la plus haute note des jeux Gamecube qu’il partage avec Resident Evil 4 et allez voir pourquoi.

    Pour finir… la trilogie justifie elle-même son achat. Ce pack plaira autant aux fans que pour ceux qui voudront y jouer une première fois. Un gaspillage d’argent? J’en doute fort bien, Metroid Prime Trilogy est en soi un nouveau produit que Retro Studios n’a pas seulement voulu refaire. Cette compagnie a recréé les jeux, instauré un nouveau menu officiel, une nouvelle musique, une section pour les bonus. Bref, qu’attendez-vous pour l’essayer ? Je le répète une dernière fois : Metroid Prime Trilogy, 3 jeux pour le prix d’un ? Oui, s’il vous plaît ! Retro Studios vient aujourd’hui de signer probablement un dernier chapitre de son alliance avec Nintendo. Une conclusion que nous accueillons avec bonheur… et tristesse ! Est-ce la fin de RS avec Nintendo pour Metroid ?

Meta_Ridley89

<<< Retour

Metroid: Samus Returns
Japon :
15 septembre 2017
Amérique :
15 septembre 2017
Europe :
15 septembre 2017



Les bugs vous ont beaucoup gênés ?

Oui, c'était affreux ! Moi qui voulait relire toutes les fanfics...

Boarf, j'avais essayé de cliquer sur une news mais ça m'interessait pas en fait. Donc non.

Des bugs ? Quels bugs ?

Ce qui me gène c'est la nullité du remake de Crash Bandicoot

Webmaster : Bidoman
Programmation : Akin / Bidoman - Design : Schlaq
Réalisation : la NDM-Team - © Planète Zebes - NintenDomaine 2003 ~ 2018