Forums de NintenDomaine - Forums de Planète Zebes

 

[ Index ]
[ Histoire | Test | Images | Artworks | Boxart | Crédits| Vidéos ]
[ Cartes | Codes Action Replay | Équipement | Bugs | Guide des boss ]


TEST

 Quelques années après le deuxième épisode des aventures de Samus, R&D1 et Gunpei Yokoi décidèrent de faire revenir l'héroïne préférée des joueurs dans un tout nouveau jeu pour Super Nintendo. Pas de grandes surprises pour ce jeu qui garde le même concept et la même ambiance que ses prédécesseurs. Il faut cependant remarquer que c'est le dernier jeu de la saga que Gunpei Yokoi a supervisé...

Rédigé par Akin

Présentation :

    En allumant votre Super Nintendo, vous entendez une petite musique très simple de quelques notes qui donnent la date de parution du jeu, 1993, le nom de Nintendo... Puis on voit un Metroïde en gros plan, l'écran zoome en arrière pour faire apparaître un incubateur autour duquel gisent des scientifiques morts, et le titre apparaît en même temps que le thème d'introduction de la saga que tout le monde connaît bien.

    Après avoir appuyé sur Start, vous avez accès à trois fichiers de sauvegarde, et quelques options pour configurer notamment la langue si vous avez la version européenne non anglaise. Notez au passage que les sous-titrages en français et en allemand ne respecte pas, mais alors pas du tout la version originale. C'est sans doute par manque de place, mais ça fait presque pitié de voir une traduction aussi pourrie ! Enfin ça c'est juste pendant l'intro. Pour le reste du jeu ça va (de toutes façons, les rares écrits qu'il y a sont très très simples !).

    Après avoir réglé tout ce que vous vouliez régler, vous arrivez dans la petite scène d'introduction qui vous rappelle les grandes étapes de Metroid et Metroid II en ajoutant quelques éléments importants pour la compréhension de l'histoire de Super Metroid. Après, vous êtes directement embarqués vers la station spatiale de Ceres, et c'est là que votre aventure commence !

Graphismes :

    Bon, déjà on peut noter une très nette amélioration par rapport à Metroid ! Mais bon, c'est normal, on est sur Super Nintendo ! La mère Samus est déjà bien plus détaillée, encore plus que dans la version GameBoy, et en plus, elle est tout en couleur ! Les décors sont pas trop mal, ils varient un peu d'une zone à une autre, mais à l'intérieur d'une même zone, on a tendance à revoir encore et toujours les mêmes petits cubes de roche qui forment le sol... C'est sur ce point là assez redondant, mais il y a certainement derrière une envie de l'équipe de faire un décors plutôt carré, et non pas des trucs tout biscornus comme dans Super Mario World, par exemple !

    En revanche, là où on pourrait se permettre de vraiment critiquer, c'est l'arrière plan, pour la bonne raison qu'il n'y en a pas du tout ! Et ça, à l'époque des 16 bits, à l'époque où chez Sega on fait son possible pour que les arrière plans soient absolument magnifiques, à l'époque où Nintendo met tout son savoir faire pour mettre quelque chose dans ce fichu fond d'écran, dans Metroid, c'est le vide total ! Le trou noir !

    Mais peut-on vraiment critiquer ça ? A vrai dire on peut voir le côté positif de la chose : au moins c'est pas moche, vu qu'il n'y a rien :o) Et quand il s'agit de faire un décors pas rassurant du tout, c'est clair que ce bon vieux fond noir est irremplaçable ! Et ça évite d'avoir un écran trop surchargé, ce qui est un avantage vu que certains ennemis sont vraiment tout petits !

    Côté animation, rien à dire, le scrowling est horizontal et vertical, l'écran se déplace dans une fluidité exemplaire même si la zone est chargée d'ennemis ! Et à l'image des épisodes précédents et suivants, plutôt que de charger directement toute la carte, les niveaux sont divisés en de nombreuses mini zones qu'on quitte avec des portes. D'ailleurs c'est amusant, quand on passe par une porte, de voir le décors s'effacer complètement en ne laissant apparaître que la porte qui se déplace d'un bout à l'autre de l'écran pour faire apparaître la zone dans laquelle on souhaitait passer.

    Sinon, je n'ai noté aucun ralentissement au cours du jeu, pas même face à des ennemis assez imposants comme Ridley ou Kraid.

Musiques et sons :

    Changement de bonhomme ! Ce n'est plus Hirokazu Tanaka mais Kenji Yamamoto et Mikano Hamano qui s'occupent des bruitages et des musiques. Est-ce qu'on a perdu au change ? Je ne pense pas ! On peut cependant regretter la disparition de certaines musiques qui nous ont tenus pendant de nombreuses heures de jeu dans les épisodes précédents, musiques qu'on aurait bien aimé revoir dans cet épisode là, améliorées bien sûr, mais à l'inverse, on ne pleurera pas l'apparition d'autres musiques absolument géniales comme celle de Brinstar !

    Côté son, par contre, on est gâtés sur tous les points ! Non seulement on retrouve certains bon vieux sont qui sont devenus de grands classiques de la série, comme celui qu'on entend quand on obtient un nouvel objet (et qui fait se dresser les cheveux sur la tête quand on l'entend pour la première fois dans Metroid Prime ^^), mais tous les nouveaux sont vraiment supers !!

    Je pense que certains pourraient râler en entendant le bruit que font les ennemis en explosant, mais pour ma part, je le trouve génial, et je pense que c'est un parti prit des compositeurs, vu que ce bruit fait tout de suite penser au vieux Space Invader, grand classique de la Science Fiction dans les jeux vidéos ! Par contre, impossibilité complète de râler sur les cris proprement dits de certains ennemis qui, surtout à l'époque, étaient bluffant de réalité !!

    Autrement, entendre les bruit des pas de Samus est tout particulièrement jouissif dans cet univers hostile ! Jouez à ce jeu dans le noir vers 4h du matin, et vous vous surprendrez à avoir peur des bruits de pas de Samus, croyant que c'est un ennemi qui se trouve juste devant vous mais en dehors de l'écran.

Jouabilité :

    Le gros avantage de ce jeu, question maniabilité, c'est que c'est un jeu Nintendo ! Et le simple fait de mentionner ça suffit pour mettre 20/20 à la jouabilité ! Votre personnage répond au doigt et à l'œil sans broncher, le maniement est vraiment très confortable, même dans les scènes de plate forme les plus ardues ! Rien qu'à voir le premier niveau où vous devez remonter tout en haut du vaisseau pour atteindre un ascenseur en un temps limité... Aucun problème, vous tomberez maximum 3 fois ! 4 si vous êtes vraiment nuls et 5 si vous faites exprès.

    Donc non seulement c'est très confortable, mais en plus vous avez la possibilité de choisir les commandes, donc de choisir à quel bouton assigner telle fonction ! Ca c'est le comble du bonheur ! Et d'ailleurs, après avoir joué à Super Metroid, on regrette que certains jeux particulièrement inmaniables ne proposent pas cette fonction de configuration !

    Enfin comme c'est Nintendo, faut vraiment être maniaque pour oser changer de configuration, car la configuration de base est très bonne et instinctive ! N'oublions pas que la manette de la Super Nintendo proposait un confort sans pareil à l'époque, et que la forme de la manette à été copié maintes et maintes fois (clin d'œil aux "concepteurs" de la PlayStation ^^)

    Bref, ça vous fait uniquement des points positifs pour la jouabilité de ce jeu ! Faudrait vraiment être un super détracteur jamais content sauf quand il dit du mal de Nintendo pour dire que Super Metroid n'est pas une réussite, voire même un chef d'œuvre en ce qui concerne la maniabilité !

Durée de vie :

    Ah, ici c'est sujet à polémique ! Rappelons d'abord que les fans qui avaient joué aux deux premier épisodes ont trouvé ce troisième volet bien trop facile ! La durée de vie pour ces gens là ne dépassait pas les 15 heures la première fois ! En revanche pour ceux qui n'étaient pas habitué au style de jeu, qui je le rappelle, consiste à faire des milliers d'aller-retours, le temps de jeu pouvait facilement dépasser 20 heures, donc c'est intéressant sur ce point là !

    En revanche, le point qui satisfait tout le monde, c'est le nombre d'objets à collecter pour perfectionner son armement, et devenir quasiment invincible à la fin. D'ailleurs si vous ne souhaitez pas finir le jeu trop facilement, laissez tomber quelques objets, le boss final en sera d'autant plus difficile... Ou d'autant moins facile devrais-je dire :o) En fait, dans ce jeu, il y a tout plein de murs et de portes qui ne s'ouvrent qu'avec une nouvelle arme qu'on obtient 10km plus loin, donc il faut aller chercher cette arme, revenir ouvrir la porte, trouver une nouvelle arme qui permettra d'ouvrir une autre porte qui se trouvait juste deux pièces après la première arme, blablabla... Au moins c'est distrayant ! Et vous ne vous ennuierez pas, vu que les méchants réapparaissent à chaque fois (sauf les boss bien sûr)

    Sinon, vous avez le droit à quelques fins différentes qui varient en fonction du temps que vous avez mis pour finir le jeu. Un petit plaisir qui vous poussera à vous acharner une deuxième, puis une troisième puis une quatrième fois sur ce jeu, sans oublier qu'il est assez difficile de s'en lasser et qu'on y rejoue plusieurs fois sans se poser de question. donc côté durée de vie, c'est pas de l'arnaque !

Scénario :

    Comme quoi un jeu ne peut pas être vraiment parfait, le scénario de Super Metroid est... un peu déjà vu. Mêmes méchants que dans le premier, même planète, mêmes lieux... encore heureux que les niveaux ne soient pas dessinés pareil sinon je vous raconte pas l'affaire ! Enfin bon, le scénario, on ne va pas trop s'en plaindre parce qu'il n'est pas omniprésent dans l'histoire, et de toutes façons, rien ne peut gâcher le plaisir de battre Ridley et Mother Brain une fois de plus !

    Enfin ça fait très "suite du premier" avec le retour de personnages qui sont morts et qui ont été ressuscités on ne sait trop comment... Enfin vous me direz, pour Ridley par exemple, suffit de voir Metroid Prime pour se faire une idée, puisqu'on apprend en analysant certains endroits, dans Metroid Prime, que les pirates ont réussi à sauver l'essentiel de Ridley et on ont fait un gros cyborg. Enfin ne nous avançons pas trop sur le sujet, car certains pourraient voir un désaccord entre l'histoire de Super Metroid et celle de Metroid Prime.

    De toutes façons, le scénario ne brille ni par soa richesse ni par son originalité ! Y'a pas besoin d'aller regarder très loin pour savoir que Metroid est très largement inspiré par Alien !

En résumé :

    Je suis indigne, je n'ai pas réussi à vous tenir le chou aussi longtemps que l'a fait WolfDark pour le test de Metroid Prime ! Zut alors ! Mais bon ,c'est déjà pas mal, allez ! Voici quelques notes qui vous diront bien plus simplement ce que vaut réellement Super Metroid, même si j'avoue noter ce jeu à contre cœur ! Un jeu comme ça, ça ne mérite pas de se résumer à une note !

Scénario : 75%
    Nan, vraiment c'est pas assez fouillé ! Un peu dommage, ça laisse la vague impression de ne pas avoir fait grand chose, en fin de compte ! Mais pour un tel jeu, ça aurait été difficile de faire autrement qu'une intro et une fin.

Graphismes : 88%
    Très fins et très soignés, y'a pas à dire, mais assez répétitifs et parfois les décors mériteraient d'être un peu plus remplis !

Musiques et sons : 97%
    Le seul reproche qu'on peut faire, c'est qu'on aurait bien aimé retrouver certains thèmes des épisodes précédents...

Jouabilité : 98%
    Nintendo + "configuratibilité" (^^) + "confortabilité" + manette Super Nintendo = très bien !

Durée de vie : 89%
    Jeu assez long dans son ensemble, et on y revient plusieurs fois avec grand plaisir ! Par contre, la fin est un peu trop facile quand on a bien récupéré tous les items...

Note globale : 98%
    Ironie du sort, ce jeu qui apparaît comme incontournable a justement été contourné par la majorité des joueurs Super Nintendo... Bien évidemment, il n'a pas été oublié par les fans de la première heure, et ceux qui l'ont loupé à son époque ont toujours eu moyen de le trouver d'occaz plus tard ou de le télécharger sur émulateur. Mais bon quand même, c'est dommage que le jeu n'ai pas eu un plus gros impact à son époque ! C'est d'autant plus dommage que c'est le dernier jeu de Gunpei Yokoi...

Akin

<<< Retour

Metroid: Samus Returns
Japon :
15 septembre 2017
Amérique :
15 septembre 2017
Europe :
15 septembre 2017



Les bugs vous ont beaucoup gênés ?

Oui, c'était affreux ! Moi qui voulait relire toutes les fanfics...

Boarf, j'avais essayé de cliquer sur une news mais ça m'interessait pas en fait. Donc non.

Des bugs ? Quels bugs ?

Ce qui me gène c'est la nullité du remake de Crash Bandicoot

Webmaster : Bidoman
Programmation : Akin / Bidoman - Design : Schlaq
Réalisation : la NDM-Team - © Planète Zebes - NintenDomaine 2003 ~ 2018