Forums de NintenDomaine - Forums de Planète Zebes

 

[ Index ]
[ Histoire | Test | Personnages | Images | Vidéos | Artworks | Mode Multijoueur | Images First Hunt | Images preview | Test First Hunt | Boxart | Crédits | Manuel First Hunt | Manuel ]
[ Bonus | Objets | Équipement | Chat | Guide des boss | Base de données ]


TEST de FIRST HUNT

Maintenant que le Nintendo DS est arrivé sur les quatre continents du jeu vidéo (Asie de l'Est, Amérique du Nord, Australie et Europe) et que Metroid Prime : Hunters [First Hunt] est disponible dans certains packs de console, il est temps de faire le point sur ce qu'est ce petit bijou signé Nintendo. Attention les yeux.

Rédigé par Akin

First Hunt ?

    Qu'est ce que ça peut bien vouloir dire ? Bah en fait, c'est une façon imagée de dire que c'est une démo de Metroid Prime : Hunters. La première chasse, en somme (et en français ^^). C'est donc une façon ô combien banale de faire goûter aux joueurs à ce jeu sans trop leur en dévoiler, mais en en montrant suffisamment pour qu'ils aient envie d'acheter la version complète du jeu qui je le rappelle devrait sortir d'ici la fin de l'été en Amérique.

    First Hunt contient donc trois modes de jeu solo et un mode multijoueur que je vais expliquer ici.

Regulator

    Le but de ce mode est surtout de se familiariser avec les commandes de base qui sont avancer, tourner, tirer, charger les missiles, passer en boule Morphing, sauter et bien entendu, buter du métroïde. Vous vous baladez dans un petit complexe archi moderne. Ce n'est aucunement un labyrinthe, vous passez de porte en porte jusqu'à ce que vous arriviez au boss de fin (qui est en fait une autre Samus contrôlée par l'ordinateur) et vous devez terminer tout ça en un temps limité. Evidemment, à la fin, vosu aurez un classement des meilleurs scores à battre si vous voulez vous amuser et vous améliorer de plus en plus.

Survivor

    Tout simple, il s'agit de survivre le plus longtemps dans une flopé de métroïdes acharnés. Plus vous butez de bestioles et plus longtemps vous restez, mieux vous serez noté à la fin. Le terrain prend déjà plus une forme de labyrinthe, déjà parce que certains endroits se ressemblent, et aussi parce qu'il y a des portes qui ne sont pas toujours évidentes à voir. C'est assez petit, mais rigolo quand même !

Morph-Ball

    Comme son nom l'indique, ce mode vous oblige à vous familiariser au maximum avec la Boule Morphing. Le but est tout simple, il faut avancer rapidement et attraper un maximum de petites sphères bleues. Le mieux étant de toutes les avoir. Le temps est limité (et assez juste), donc il est hors de question de revenir en arrière. Le chemin vers la fin est tracé évidemment pas les sphères bleues.

Multiplayer

    Pareil, comme son nom l'indique, c'est le mode multijoueur. Vous ne pouvez pas vous y entraîner, il faut absolument de une à trois personnes autour de vous, équipées d'une Nintendo DS (elles n'ont pas besoin de posséder le jeu). Le but est bien sûr de se battre en match à mort et de survivre, bien entendu. Vous avez le choix entre trois terrains. Que le meilleur gagne.

    A savoir, quand vous avez terminé une fois le Regulator, le Survivor et le Morph-Ball à la suite, vous avez accès à une petite cinématique qui vous en dit plus sur la version complète. Je suppose que la musique de fond et les ombres des personnages qui apparaissent à l'écran vous en diront suffisamment, mais je n'en dirai pas plus, histoire de ne pas vous gâcher la surprise.

    Grosso modo, c'est tout ce que contient le jeu. Pour une démo, c'est déjà beaucoup et j'ai même entendu certaines personnes dire que ce n'était pas urgent d'acheter un autre jeu tant qu'elles n'avaient pas fait le tour de celui là. En plus, ça donne une bonne idée de ce que pourrait être le jeu quand il sera entièrement fini.

Graphismes :

    J'aurais de la peine à vous croire si vous me disiez que vous avez été retourné par les images diffusées par Nintendo avant la sortie de la démo. Parce que mine de rien, après s'être farci Metroid Prime et Metroid Prime 2 : Echoes, ça fait plutôt pâle figure, c'est très pixelisé. Mais Metroid Prime Hunters nous montre que la petite Nintendo DS en a dans le ventre et que si elle est incapable d'afficher des graphismes aussi fins que sur GameCube, elle peut quand même trouver de quoi nous surprendre de ce côté là.

    Tout d'abord, je vais insister sur ce qui est le plus troublant, c'est l'animation. La démo est d'une fluidité à toute épreuve. Non seulement on ne constate aucun ralentissement, mais en plus on peut s'amuser à bouger la caméra sans le moindre soucis. Samus avance et bouge vraiment très bien, il n'y a absolument aucun problème là dessus !

    Après, pour ce qui est des décors, on peut déjà dire qu'ils sont assez bien travaillés. On n'est pas très loin de Metroid Prime sur le plan architectural ou du côté des textures. En tout cas, l'environnement vous sera sûrement familier. Ces petits gars de chez Nintendo Software Technologies ont autant d'imagination que ceux de chez Retro Studios, ce qui n'est pas peu dire !

    Quant à la modélisation de Samus, elle est plutôt bonne, sans rentrer dans l'extase non plus, on reconnaît bien notre héroïne. Et les monstres, alors ça va du petit Pixor tout simple au Métroïde bien complexe, rond et translucide qui fait peur. Entre les deux, il y a une espèce de bestiole qui n'est pas vraiment un Métroïde mais qui y ressemble très farouchement. Notez que, toujours pour ce qui est de la modélisation, plus vous vous rapprochez d'un élément (que ce soit un décors ou un personnage), plus vous pourrez l'apprécier. C'est un fait, c'est dû à la résolution de l'écran et on ne peut rien contre ça. Il va falloir attendre une petite évolution des écrans LCD pour avoir une meilleure résolution d'écran (le problème étant le même sur PlayStation Portable).

    Donc du bon travail côté animation, architecture et modélisation. Que demander de plus ? Des couleurs ? Bah comme je vous disais, ça ressemble beaucoup à Metroid Prime. A vrai dire, on se croirait presque dans le Frégate des Pirates de l'Espace, vous vous souvenez ?

    En ce qui concerne l'écran tactile, il affiche, comme vous avez pu le voir sur les images, un plan des lieux. Ce plan est en deux dimensions, très simple et franchement pas bien utile dans la démo (il se sera sûrement d'avantage dans la version finale). Autour, il y a un petit cadre qui fait légèrement penser à l'armure de Samus. Faut dire ce qui est, ce cadre n'est pas franchement joli, on dirait un ensemble de ronds faits sous le PaintBrush de Windows, donc tout pixelisé, avec des couleurs pas très jolies... enfin pour ce qu'on le regarde, on s'en contente parfaitement.

    Dernière chose à signaler, la présence de quatre cinématiques en images de synthèses. La première, c'est l'introduction du jeu où on voit Samus qui apparaît dans un rayon de lumière sur une station orbitale qui rappelle très franchement la frégate des Pirates. La deuxième, c'est quand on commence une partie, on voit Samus apparaître, pareil, la troisième, c'est quand Samus meurt et la dernière, c'est celle dont je parlais plus haut, que vous pouvez débloquer quand vous avez terminé les deux modes d'entraînement. Elles sont plutôt jolies, très fluides et bien réalisées. Le problème reste toujours le même : la résolution de l'écran.

Musiques et Sons :

    Bon là, on voit bien qu'on passe du son créé pour être lu en Dolby Pro Logic avec en ensemble Home Cinema 5.1 à la petite stéréo de console portable. Vous pourrez toujours me dire que la qualité sonore de la DS est excellente, vous avouerez quand même qu'elle ne l'est pas autant que sur une bonne télé et qu'en conséquence, ça n'a rien à voir avec un Home Cinema ! Mais bon, ça reste de bonne facture, au niveau de la qualité, toujours !

    Maintenant, la musique en elle même qui ressemble vaguement au thème de Brinstar et à celui de Tallon IV (qui sont déjà relativement semblables ^^) n'est probablement pas au mieux de sa forme. Ca m'a l'air d'être une composition rapide, et je ne sais même pas si elle est signée Kenji Yamamoto. C'est pas franchement terrible, on dira, mais ça sait se faire discret, et là dessus, on reconnaît plus ou moins Metroid. On peut également entendre le thème de Ridley, pareil, pas au mieux de sa forme, et une autre musique que je n'ai pas reconnue... Il y a également de la musique dans le menu, c'est le thème d'introduction de Metroid Prime (le thème classique de Metroid, quoi) que vous aurez vite reconnu, et qui a été légèrement retouché. Pas bien original non plus et un peu fait à la va vite.

    Après, les sons, bah ce sont toujours plus ou moins les mêmes depuis quelques années, donc rien de plus important à dire là dessus.

    C'est à peu près tout ce que je peux trouver à dire.

Jouabilité :

    Maintenant, on entre vraiment dans le vif du sujet, car c'est là que repose tout l'intérêt de la démo, et très certainement de la version complète du jeu. M'enfin pour l'instant, on va se concentrer sur la démo, huhuhu ! Première chose à noter : il s'agit du tout premier jeu à la première personne jouable au stylet. Forcément, ça fait bondir. Et après y avoir joué quelques heures, ce qui en ressort pour moi, c'est que la suprématie du clavier et de la souris est désormais révolue.

    Il y a cinq modes de jouabilité à choisir avant de commencer la partie. Deux modes pour les gauchers, deux modes pour les droitiers et un mode qui fera l'unanimité. Commençons par ce mode-ci, le mode Stylet.

    En fait, avec le stylet, vous orienterez la caméra (le casque de Samus, donc). Vous pourrez aller à gauche, à droite, en haut et en bas, sans oublier bien sûr les diagonales. Ces mouvements dépendent évidemment de la vitesse avec laquelle vous bougez votre stylet. Autrement, la croix pour les droitiers ou les boutons A, B, X et Y pour les gauchers servent à avancer, reculer ou straffer à gauche ou à droite. Vous tirez avec L ou R (selon si vous êtes gaucher ou droitier bien sûr). Pour choisir votre rayon ou vos missiles ou encore passer en boule Morphing, il faut cliquer à un certain endroit sur l'écran tactile (a vous de les repérer en commençant la partie) et enfin, pour sauter, il faut appuyer deux fois sur l'écran tactile avec le stylet. En boule Morphing, vous pourrez avancer avec la croix (ou les boutons) ainsi qu'avec le stylet dans des endroits un peu plus délicats qui demandent pas mal de précision ; et pour poser une bombe, il faudra utiliser le bouton L ou R. Très simple et très intelligent.

    Après, il y a le mode classique, qui se joue avec la croix et les boutons. C'est de loin la moins bonne maniabilité et pour cause : il est quasiment impossible de viser. Vous aurez vite fait de l'abandonner. A noter cependant que pour les gauchers, il est possible de déplacer Samus avec les boutons et de faire les actions avec la croix (c'est donc l'inverse de la configuration droitiers).

    Et pour finir, le mode Toucher-tirer, c'est simple, vous avancez avec la croix (ou avec les boutons si vous êtes gaucher) et vous tirez avec le stylet. En fait, le tir n'ira pas toucher un point dans la profondeur du centre de l'écran comme dans les autres modes, mais le point qui se trouvera dans la profondeur de l'endroit où vous aurez touché l'écran... car dans ce mode là, l'action se déroule sur l'écran tactile et non plus sur l'écran supérieur (hé ouais !). Je sais pas si je m'explique très bien, je vois pas comment dire autrement. Le problème de ce mode là, c'est qu'on est obligé de tirer pour tourner à gauche ou à droite, par exemple. C'est assez gênant quand on sait que les munitions sont limitées ^^

    La jouabilité au Stylet est donc de loin la meilleure ! Déjà parce qu'elle conviendra aux gauchers comme aux droitiers et aussi parce que bon... si on achète un Nintendo DS, c'est aussi pour utiliser un peu le stylet ^^

Conclusion :

    Difficile de faire une véritable conclusion, car ceci n'est après tout qu'un démo. Je vais quand même mettre quelques notes, histoire de dire, mais retenez ce qui est plus important : procurez-vous cette démo coûte que coûte !!!! (sinon vous vous ferez massacrer sur Internet quand la version complète sortira ^^)

Présentation : 80%
    La boite du jeu est bien sympa, les menus sont assez clairs et c'est rigolo de les utiliser avec le stylet (ou avec le doigt). L'ennui c'est que certains menus ne s'utilisent qu'avec la croix et les boutons... un peu chiant ^^

Histoire : Hein ?
    Qui vous a parlé d'histoire ici, vous hein ? tss tsssssss !

Graphismes : 75%
    Je sais pas trop quoi mettre en fait... l'animation et la modélisation sont excellentes, mais après... y'a quelque chose qui ne va pas trop côté pixélisation, ça manque peut-être d'anti aliasing... ou alors l'erreur aurait été de vouloir rendre la même qualité graphique sur les deux écrans (sachant que l'un est plus puissant que l'autre...), je sais pas, bref, je ne peux pas noter mieux !

Musiques et sons : 70%
    On a l'impression que les musiques ont été faites à la va-vite et que les bruitages ont été repris des autres jeux... rien de bien nouveau en tout cas, mais n'oublions pas que ce n'est qu'une démo ^^

Gameplay : 100%
    Pour une démo, le nombre de modes de jeu proposé est intéressant (surtout le multijoueur) et leur longueur plus qu'honnête. Vous referez tout plusieurs fois avec plaisir, même is bien évidemment ça va finir par devenir lassant.

Jouabilité : 95%
    Avec cinq configurations préenregistrées adaptées aux conditions de tous, c'est clair que ce jeu a tout pour plaire ! Mais je ne mets pas 100 parce qu'il y aurait très certainement certains petits réglages qu'il serait bon d'ajouter... m'enfin la version complète viendra probablement réparer tout ça !

Voilà !

    Je ne vous ferai pas l'affront de mettre une note finale à une démo... Je ne peux que dire qu'elle vaut vraiment le coup et qu'elle laisse rêveur quant à la version complète ! Vivement la fin de l'été !

<<< Retour

Metroid: Samus Returns
Japon :
15 septembre 2017
Amérique :
15 septembre 2017
Europe :
15 septembre 2017



Les bugs vous ont beaucoup gênés ?

Oui, c'était affreux ! Moi qui voulait relire toutes les fanfics...

Boarf, j'avais essayé de cliquer sur une news mais ça m'interessait pas en fait. Donc non.

Des bugs ? Quels bugs ?

Ce qui me gène c'est la nullité du remake de Crash Bandicoot

Webmaster : Bidoman
Programmation : Akin / Bidoman - Design : Schlaq
Réalisation : la NDM-Team - © Planète Zebes - NintenDomaine 2003 ~ 2018