Forums de NintenDomaine - Forums de Planète Zebes

 

[ Index ]
[ Test | Images | Vidéos | Artworks | Boxart | Manuel ]


TEST

Episode à part dans la série, Metroid Prime Pinball a engendré un schisme entre les fans de Metroid. Sacrilège pour les puristes, ou bonne idée pour les autres. Cependant, malgré le fait qu'il fut conspué, est-il un bon jeu ?

Rédigé par Saziuk

Présentation :

    Avant de jouer à un jeu, il me semble important de lire la notice qui l'accompagne. C'est pourquoi je vais tout d'abord parler de ce manuel. Comme on peut s'y attendre, elle détaille différents points du logiciel comme les modes de jeu ou encore les commandes. Ces informations sont expliquées de façon claire et précise, le tout sur un fond sobre et épuré. Cependant, on peut noter la quasi-absence d'artworks, ce qui rend cette notice un peu distante et froide, comparée à d'autres, ce qui est plutôt décevant.

    Après avoir démarré le jeu, on se retrouve face à un écran titre minimaliste mais cependant efficace et, pour ma part, assez beau. Quant à l'écran suivant, il nous demande de choisir entre différents modes de jeu.

    En bref, malgré une notice perfectible, les développeurs ont réussi à mettre MPP en valeur grâce à leur travail, même si cela n'est parfois pas très convaincant pour certains joueurs.

Scénario :

    Bien qu'il semble difficile de scénariser un jeu de flipper, celui-ci l'a été. Rien de bien transcendant toutefois, puisqu'il s'agit du scénario de Metroid Prime, mais simplifié à l'extrême. La preuve de ce minimalisme, on l'a lorsque l'on bat le boss final (oui, il y a des boss dans ce jeu) qui, au lieu de se comporter comme dans Metroid Prime, explose lamentablement.

    A cela, s'ajoute plusieurs incohérences avec le jeu original. Par exemple, Samus se trouve dotée dès le début du jeu de l'attaque en vrille, capacité inexistante dans Metroid Prime. On peut également trouver des ennemis qui n'ont rien à faire dans une zone spécifique, comme des Métroïdes ou des triballes sur la surface de Tallon.

    Finalement, Pinball se retrouve avec ses propres spécificités par rapport à l'épisode Gamecube, ce qui n'est pas plus mal.

Graphismes :

    Même pour un spin-off, Nintendo n'aime pas sous-exploiter ses licences. Les différents décors du jeu ainsi que les personnages ont bénéficié d'un soin tout particulier. On reconnaît sans aucune erreur possible les différentes zones. De plus, le jeu fourmille de détails qui sont plaisants à voir, comme l'orage qui gronde sur la surface de Tallon et qui entraîne la pluie. Les personnages sont également très reconnaissables, Samus est parfaitement bien modélisée, tout comme les impressionnants boss, qui, même s'ils ont souffert du portage sur DS, conservent le sentiment de dangerosité qu'ils inspiraient sur console de salon.

    Au niveau animation, rien à redire. Qu'il y ait des dizaines d'ennemis à l'écran ou un gigantesque boss, le jeu reste fluide en toutes circonstances et c'est un véritable régal que de voir Samus foncer à vive allure sur les différentes tables du jeu.

Musiques et Bruitages :

    Comme pour les graphismes, les développeurs se sont fait plaisir et ont signé des musiques qui, pour de la DS, sont tout à fait dans l'esprit Metroid.

    Cependant, après quelques minutes d'écoute, on se dit << tiens, c'est marrant, j'ai l'impression d'avoir déjà entendu ça quelque part ! >> et en effet, c'est le cas. Absolument toutes les musiques ont été reprises d'autre jeux Metroid comme Metroid Prime 1 et 2. Niveau originalité, on a déjà vu mieux.

    Pour avoir un avis sur ces musiques, reportez vous aux tests de ces différents jeux, un avis ici ne ferait que répéter ce qui a déjà été dit. On peut toutefois dire qu'elles ont bien supporté le passage sur DS.

    Quand aux bruitages, ils sont biens mais ne sont pas exceptionnels non plus, ils sont agréables à entendre mais s'oublient vite.

Jouabilité :

    Pour ce paramètre-là, on pourrait tout résumer en un seul mot : Nintendo. On va quand même expliquer pourquoi. Au niveau des boutons, c'est ultra simple à retenir. Pour le plus gros du jeu, vous n'aurez besoin que de deux boutons : L et R. Il servent en fait à manipuler les flips de la table sur laquelle vous jouez. On peut aussi dévier la bille en touchant l'écran tactile, mais je trouve pour ma part que c'est inutile. Mais il ne faudrait pas oublier que la bille, c'est Samus en boule morphing ! Cela permet de poser des bombes avec les boutons B et Y (B pour les bombes normales et Y pour les bombes de puissance, qui sont limitées au nombre de 1 maximum ; à noter qu'il faut d'abord les obtenir) mais surtout de pouvoir passer au mode combat. Dans ce mode, Samus se déploie et mitraille des vagues d'ennemis avec son canon ; des missiles seront également disponibles au fil de la partie. En bref, le tout est ultra maniable et la physique de la balle est respectée.

    Enfin, le but change selon la table sur laquelle vous jouez. Les cinq tables du jeu sont divisées en deux groupes : deux tables sont dédiées à l'accumulation de points et les trois autres sont des combats contre des boss. Il existe une sixième table pour le mode multijoueur mais celui-ci, au niveau intérêt est plus proche de celui de Metroid Prime 2 que de Hunters.

Durée de vie :

    Dans ce jeu, la durée de vie est tout simplement énorme. D'une part, car il est difficile et il vous aura à l'usure : par exemple, vous êtes contre le boss de fin et là, vous perdez votre dernière bille. Dommage, vous devrez tout recommencer depuis le début. Il vous faudra un peu de temps avant de terminer ce jeu, qui s'essouffle un peu niveau difficulté une fois que vous aurez assimilé la technique pour battre un boss.

    Enfin, ce jeu dispose d'un grand potentiel de rejouabilité. Il n'est pas rare d'y revenir pour faire tomber un score ou simplement pour jouer et y prendre du plaisir.

    Incontestablement, il s'agit ici du plus gros point fort de jeu.

Pour finir :

Présentation : 80%
Le jeu est clairement présenté en lui-même, ainsi que la notice même si celle-ci est un peu vide.

Graphismes : 90%
Tout est magnifiquement détaillé et propre, bien qu'un peu sombre parfois.

Animation : 100%
Rien à redire, le jeu est fluide comme de l'eau.

Musique : 60%
Les musiques du jeu sont jolies mais un peu d'originalité aurait été bienvenue.

Sons : 56%
Ils sont agréables mais auraient pu être encore meilleurs.

Jouabilité : 95%
Samus répond au poil à toutes nos sollicitations mais l'écran tactile pour dévier la bille est inutile.

Durée de vie : 96%
Le jeu est difficile et refaire une partie de temps en temps et agréable.

Note globale : 75%
    Malgré le fait qu'il a été rejeté, Metroid Prime Pinball reste néanmoins un bon jeu de flipper, long et prenant, qui, quoi qu'on en dise, est respectueux de l'univers et de l'esprit Metroid, si chers aux yeux des fans de cette saga.

Saziuk

<<< Retour

Metroid: Samus Returns
Japon :
15 septembre 2017
Amérique :
15 septembre 2017
Europe :
15 septembre 2017



Les bugs vous ont beaucoup gênés ?

Oui, c'était affreux ! Moi qui voulait relire toutes les fanfics...

Boarf, j'avais essayé de cliquer sur une news mais ça m'interessait pas en fait. Donc non.

Des bugs ? Quels bugs ?

Ce qui me gène c'est la nullité du remake de Crash Bandicoot

Webmaster : Bidoman
Programmation : Akin / Bidoman - Design : Schlaq
Réalisation : la NDM-Team - © Planète Zebes - NintenDomaine 2003 ~ 2018