Forums de NintenDomaine - Forums de Planète Zebes

METROID ZÉRO

Chapitre 5 : Désastre

    Dans la salle de détente du Centre de Chasseurs de Primes de la Fédération se trouvent deux hommes, occupés à une version évoluée du billard. L’un d’eux, atterré par sa faible performance, décide de lancer un nouveau sujet de conversation.

« Dis, au fait, Danej, t’as entendu parler de mobilisation en ce moment ?

- Comme tout le monde…, marmonne son interlocuteur en se concentrant sur son prochain coup. Il paraît que le Haut Commandement a trouvé la planète d’origine des Pirates, c’est ça ?

- Ouais. Si ça continue comme ça, on va être au chômage. Plus de Pirates à éliminer. Tout sera bientôt fini, on aura plus qu’à mendier. Chienne de vie…

- Déjà qu’avec Samus, on se retrouve en sous-activité…

- Ouais, mais on peut s’en prendre qu’à nous-mêmes, remarque. Après tout, c’est lui qui se porte toujours volontaire pour les missions les plus tordues.

- On peut voir ça comme ça. Bah, j’ai un peu d’argent de côté, je crois que je vais me poser sur une planète pépère et finir mes jours tranquillement.

- Ca ne te ressemble pas.

- C’est parce que tu me connais mal », affirme le Chasseur de Primes en plaçant une dernière boule, au désespoir de son adversaire.

    A ce moment précis retentit un signal dans tout le bâtiment : les Chasseurs de Primes sont tous convoqués dans la salle du Conseil.

« Tiens, ça c’est l’annonce officielle, à tous les coups », devine Danej en empochant l’argent de son ami vaincu.

    Quelques minutes plus tard, il pénètre dans la grande salle du Conseil. Les races les plus diverses y sont représentées, de l’humain le plus banal à l’extraterrestre le plus étrange, en passant par toute une série de cyborgs, dont Samus, installée dans un coin sombre et discret.

« Y’a pas à dire, devenir un cyborg, c’est mauvais pour les relations avec les gens normaux. », pense Danej, constatant une fois encore la solitude du plus célèbre des Chasseurs de Primes, avant de s’installer confortablement pour entendre prononcer le discours attendu.

    Sur une estrade se tient Ërlanimom, l’actuel directeur du Centre. Venant de la lointaine Ganydie, il n’a aucun mal à lever un appendice à cinq articulations pour requérir le silence. Immédiatement, les Chasseurs de Primes cessent de discuter et écoutent, soumis à l’autorité de leur chef.

« Chasseurs de Primes de la Fédération, je vous salue !
Vous savez sans doute déjà que l’armée fédérale a été envoyée pour affronter les Pirates sur leur propre planète. Celle-ci a été découverte dans le secteur d’Alandra. Des signaux formels ont été émis de DI-673, l’identifiant comme la planète d’origine des Pirates. L’armée est bien équipée, et la Fédération a donc envoyé le gros de ses troupes pour attaquer rapidement et mettre un terme définitif aux agissements de notre ennemi.
Je sais que vous pensez que cela signifie l’arrêt de votre activité au sein de notre groupe. Néanmoins, avant que l’ordre des Chasseurs de Primes ne soit dissous, il nous incombe une dernière mission : assister l’armée restée sur Terre et sur les autres planètes à se défendre contre d’autres attaques éventuelles. En effet, l’armée de défense a été en partie réquisitionnée, nous laissant vulnérables pendant la durée de l’opération.
Une fois cette tâche accomplie, les Chasseurs de Primes n’auront plus de raison d’être. Vos craintes sont donc justifiées. Mais je vous rassure tout de suite : vous obtiendrez à votre départ une prime qui devrait vous assurer une vie très convenable jusqu’à votre mort, en raison des services rendus pour la Galaxie.

- Je ne crois pas que nous soyons au chômage si vite, déclare soudain une voix robotique.

- Je sais ce que vous pensez de cette opération, Samus, répond patiemment Ërlanimom. Mais nous en avons déjà parlé.

- Puis-je néanmoins exposer mon opinion dans ce Conseil ?

- Je ne préférerais pas, mais je dois sacrifier à la tradition de la liberté de parole…

- Merci, lance ironiquement Samus. Je me disais seulement… Est-ce que tout cela n’est pas un peu trop facile ? Nous recherchons depuis des décennies la planète qui sert de base opérationnelle aux Pirates, et d’un coup nous la trouvons par hasard ? Et on envoie toute la flotte l’anéantir, sans penser que ça pourrait être un piège ? Je trouve la Fédération bien imprudente…

    Mais Samus est déjà interrompue par la clameur qui couvre la salle. Les Chasseurs, que la perspective d’une prime de départ a surexcités, ne demandent plus qu’une chose : la destruction de la planète des Pirates. Et la jeune femme, qui a 20 ans à présent, ne peut que constater que personne ne veut écouter son avis sur la question…

    Quelques jours plus tard, tout le monde se retrouve en alerte maximale, afin d’être prêt à intervenir en cas d’attaque en l’absence de l’armée fédérale. Mais cela n’empêche personne de suivre l’évolution de l’opération par hyper-ondes. Ce système tout récent permet en effet de transmettre des messages et des données à une vitesse bien supérieure à celle de la lumière, ce qui permet de suivre un événement presque en direct, même s’il se déroule à des années-lumière de distance.

    Tendue, Samus suit l’opération avec intérêt. Grâce aux caméras, elle a l’impression d’être sur la planète des Pirates. Le réalisme est saisissant… Et puis, en un instant, l’image n’est plus transmise. Les parasites laissent la place à une vue plus globale relayée par un vaisseau de la flotte : DI-673 se transforme lentement en une colossale boule de feu, qui grandit, encore et encore, avant d’engloutir tous les vaisseaux de l’armée… En une seconde, il ne reste plus rien de la formidable force de frappe fédérale.

    Sidérée, la jeune femme reste un instant immobile, sans réaction. Puis, prise d’une impulsion violente, elle tourne les talons et se dirige d’un pas rapide vers son vaisseau. Tout en marchant, elle utilise la radio commune des Chasseurs de Primes pour s’adresser à tous les membres à la fois :

« Ici Samus Aran. Puisque mes craintes se sont révélées fondées, je prends provisoirement le commandement du Centre, ainsi que le prévoit le Code des Chasseurs de Primes. Vous allez tenir votre position, et défendre la Terre coûte que coûte. C’est mon seul ordre. A présent, je délègue les responsabilités annexes à Ërlanimom. Il vous dirigera pendant l’opération de défense. Terminé. »

    Percevant ce message, le chef extra-terrestre du Centre tente de parler, mais il est déjà trop tard : la jeune femme a coupé sa fréquence, et, selon la loi du Centre, il doit effectivement se plier aux ordres de celle qui a su avoir raison contre tous… Résigné mais déterminé, Ërlanimom prend le commandement militaire des Chasseurs pour toute la durée du conflit qui s’annonce…

    De son côté, Samus s’apprête à faire le saut hyper-spatial. Une seule chose possible : aller vers le système de Xaj, où se trouvait la planète qui vient d’anéantir le gros des forces de l’Univers libre. A sa colère envers ses supérieurs qui n’ont pas su l’écouter, se substitue une haine farouche tournée vers la lâcheté des Pirates, qui ont osé attirer leurs ennemis dans un piège aussi meurtrier. Déterminée à enquêter violemment sur l’origine des Pirates, et à présent en pleine possession de son potentiel militaire, la plus célèbre des espionnes de la Galaxie saute dans l’infini toujours calme et obscur de l’Univers…

Wolf Dark

METROID ZÉRO
Fin du chapitre 5

<<< Retour à l'index des auteurs

<<< Retour à l'index de Wolf Dark